Exclusif – Binance a transfr 346 millions de dollars pour l’change de crypto saisis Bitzlato, selon les donnes.

Le 18 janvier, le ministre de la Justice a dclar qu’il accusait le cofondateur et actionnaire majoritaire de Bitzlato, Anatoly Legkodymov, un ressortissant russe vivant en Chine, d’avoir exploit une entreprise d’change d’argent non autorise qui “alimentait un axe high-tech de cryptocriminalit” en traitant 700 millions de dollars de fonds illicites. Bitzlato avait vant le laxisme de ses vrifications des antcdents de ses clients, a dclar le ministre de la Justice, ajoutant que lorsque la bourse demandait aux utilisateurs des informations d’identification, “elle les autorisait plusieurs reprises fournir des informations appartenant des inscrits “hommes de paille””.

Binance, la plus grande bourse de crypto-monnaies au monde, figurait parmi les trois principales contreparties de Bitzlato en fonction de la quantit de bitcoins reue entre mai 2018 et septembre 2022, a indiqu la semaine dernire le Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN) du Trsor amricain.

Binance tait la seule grande bourse de crypto-monnaies parmi les principales contreparties de Bitzlato, a dclar FinCEN. Il a dclar que les autres effectuer des transactions avec Bitzlato taient la place de march de drogues darknet en langue russe Hydra, un petit change appel LocalBitcoins et un site Web d’investissement en crypto appel Finiko, qu’il a dcrit comme “un prtendu systme de Ponzi en crypto bas en Russie”. Le FinCEN n’a pas dtaill l’ampleur des interactions des entits avec Bitzlato.

Bitzlato, enregistr Hong Kong, tait une “proccupation principale en matire de blanchiment d’argent” lie au financement illicite russe, a ajout FinCEN. Il interdira la transmission de fonds Bitzlato par les institutions financires amricaines et autres partir du 1er fvrier. a dclar FinCEN. Elle n’a pas nomm Binance ou d’autres entreprises individuelles parmi celles soumises l’interdiction.

Un porte-parole de Binance a dclar par courriel que la socit avait “fourni une assistance substantielle” aux forces de l’ordre internationales pour soutenir leur enqute sur Bitzlato. La socit s’est engage “travailler en collaboration” avec les forces de l’ordre, ont-ils ajout, refusant de donner des dtails sur ses relations avec Bitzlato ou la nature de sa coopration avec ces agences.

Bitzlato, dont le site Web indique qu’il a t saisi par les autorits franaises, n’a pu tre joint par Reuters. Legkodymov, n’a fait aucun commentaire public depuis son arrestation Miami la semaine dernire et n’a pas rpondu aux demandes de commentaires par e-mail.

L’oprateur d’Hydra, qui a t inculp aux tats-Unis, et un avocat reprsentant le fondateur de Finiko n’ont pas rpondu aux demandes de commentaires. LocalBitcoins, bas en Finlande, n’a pas non plus rpondu.

Reuters n’a aucune preuve que les transactions de Binance, LocalBitcoins ou Finiko avec Bitzlato, que le ministre de la Justice a dcrit comme un “refuge pour les produits du crime et les fonds destins tre utiliss dans des activits criminelles”, aient enfreint des rgles ou des lois.

Cependant, un ancien rgulateur bancaire amricain et un ancien responsable de l’application de la loi ont dclar que le statut de Binance comme l’une des principales contreparties concentrerait l’attention du ministre de la Justice et du Trsor amricain sur les contrles de conformit de Binance avec Bitzlato.

“Je n’appellerais pas cela un coup de semonce sur l’arc, je l’appellerais un missile guid”, a dclar Ross Delston, un avocat amricain indpendant et ancien rgulateur bancaire qui est galement un tmoin expert sur les questions de lutte contre le blanchiment d’argent, faisant rfrence la citation de Binance et LocalBitcoins par FinCEN.

Le ministre de la Justice et FinCEN ont refus de commenter.

Binance a dplac plus de 20 000 bitcoins, d’une valeur de 345,8 millions de dollars au moment de leur transaction, travers quelque 205 000 transactions pour Bitzlato entre mai 2018 et sa fermeture la semaine dernire, selon un examen de donnes non dclares auparavant. Les chiffres ont t compils par Chainalysis, chercheur amricain de premier plan dans le domaine de la blockchain, et vus par Reuters.

Des bitcoins d’une valeur d’environ 175 millions de dollars ont t transfrs Binance depuis Bitzlato au cours de cette priode, faisant de Binance sa plus grande contrepartie rceptrice, selon les donnes.

Environ 90 millions de dollars du total des transferts ont eu lieu aprs aot 2021, date laquelle Binance a dclar qu’elle exigerait des utilisateurs qu’ils prsentent des pices d’identit pour lutter contre la criminalit financire, selon les donnes de Chainalysis, qui a refus de commenter. De tels contrles, a dclar Binance dans un blog l’anne dernire, s’attaquent “au financement et au blanchiment d’argent provenant d’activits illicites.” Reuters n’a pas pu dterminer si Binance appliquait ses exigences d’identification avec Bitzlato.

LE MARCH DARKNET

Chainalysis, qui est utilis par les autorits amricaines pour suivre les flux de crypto-monnaies illicites, avait averti en fvrier de l’anne dernire que Bitzlato tait haut risque. Dans un rapport, Chainalysis a dclar que prs de la moiti des transferts de Bitzlato entre 2019 et 2021 taient “illicites et risqus”, identifiant prs d’un milliard de dollars de transactions de ce type.

L’action amricaine contre Bitzlato intervient alors que le ministre de la Justice enqute sur Binance pour de possibles violations de blanchiment d’argent et de sanctions. Certains procureurs fdraux ont conclu que les preuves recueillies justifient le dpt de charges contre des cadres, y compris le fondateur et PDG Changpeng Zhao, a rapport Reuters en dcembre.

Reuters n’a pas pu tablir si les transactions de Binance avec Bitzlato font l’objet d’un examen.

Binance, qui ne rvle pas l’emplacement de sa bourse principale, a trait au moins 10 milliards de dollars de paiements pour des criminels et des entreprises cherchant chapper aux sanctions amricaines, a dcouvert Reuters dans une srie d’articles l’anne dernire, en se basant sur les donnes de la blockchain, les dossiers des tribunaux et des entreprises.

Les articles ont galement montr que Binance a intentionnellement maintenu des contrles anti-blanchiment faibles et a complot pour chapper aux rgulateurs aux tats-Unis et ailleurs, selon d’anciens cadres et des documents de l’entreprise.

Binance a contest les articles, qualifiant les calculs de fonds illicites d’inexacts et les descriptions de ses contrles de conformit de “dpasses”. La bourse a dclar l’anne dernire qu’elle “pousse les normes de l’industrie plus leves” et qu’elle cherche amliorer sa capacit dtecter les activits cryptographiques illgales.

Binance et Bitzlato taient toutes deux des contreparties importantes de la plus grande place de march de drogues du darknet au monde, Hydra. Le site en langue russe a t ferm par les autorits amricaines et allemandes l’anne dernire. Le ministre de la Justice a dclar que Bitzlato avait chang plus de 700 millions de dollars en crypto avec Hydra, soit directement, soit par le biais d’intermdiaires.

Dans un article publi en juin dernier, Reuters a examin les donnes blockchain qui ont montr que les acheteurs et les vendeurs sur Hydra ont utilis Binance pour effectuer et recevoir des paiements en crypto d’une valeur d’environ 780 millions de dollars entre 2017 et 2022. Un porte-parole de Binance a dclar l’poque que le chiffre d’Hydra tait “inexact et exagr.”

We want to thank the writer of this post for this incredible content

Exclusif – Binance a transfr 346 millions de dollars pour l’change de crypto saisis Bitzlato, selon les donnes.

Visit our social media profiles and other pages related to themhttps://metfabtech.com/related-pages/