Le frre d’un dirigeant de Coinbase plaide coupable dans une affaire de dlit d’initi en cryptomonnaie, Ishan Wahi, ancien membre du personnel avait prcdemment plaid non coupable

Coinbase est l’une des plus grandes plateformes de trading d’actifs cryptographiques au monde, avec plus de 98 millions d’utilisateurs enregistrs. Coinbase a pour habitude, depuis au moins mai 2020, d’annoncer publiquement sur son blog ou son fil Twitter le moment o elle commencera rpertorier certains actifs cryptographiques sur sa plateforme de ngociation.

En juillet, nous avons prsent cette situation o un ancien gestionnaire de Coinbase, son frre et un ami ont t inculps de complot et de fraude tlgraphique dans le cadre du tout premier dlit d’initi en cryptomonnaies. Ishan Wahi, un ex-gestionnaire de produits chez Coinbase Global g de 32 ans qui vit Seattle, dans l’tat de Washington, et son frre Nikhil Wahi, g de 26 ans, galement de Seattle, ont t arrts en juillet. Un troisime co-conspirateur, Sameer Ramani, 33 ans, de Houston, Texas, tait toujours en fuite. Nikhil Wahi a effectu des transactions sur la base des conseils d’un ancien employ de Coinbase concernant des actifs cryptographiques qui allaient tre cots sur les bourses de Coinbase.

Le frere dun dirigeant de Coinbase plaide coupable dans une

Damian Williams, procureur des tats-Unis pour le district sud de New York, a annonc aujourd’hui que NIKHIL WAHI, le frre d’un ancien chef de produit de Coinbase Global, Inc. (“Coinbase”), a plaid coupable d’un chef d’accusation de conspiration en vue de commettre une fraude lectronique dans le cadre d’un plan visant commettre un dlit d’initi sur des actifs cryptographiques en utilisant des informations confidentielles de Coinbase concernant les actifs cryptographiques dont la cotation tait prvue sur les bourses de Coinbase. WAHI a t arrt en juillet de cette anne et a plaid coupable devant le juge de district amricain Loretta A. Preska.

Le procureur amricain Damian Williams a dclar : Moins de deux mois aprs son inculpation, Nikhil Wahi a admis aujourd’hui devant le tribunal qu’il a ngoci des cryptoactifs sur la base d’informations commerciales confidentielles de Coinbase auxquelles il n’avait pas droit. Pour la toute premire fois, un accus a reconnu sa culpabilit dans une affaire de dlit d’initi impliquant les marchs des cryptomonnaies. Le plaidoyer de culpabilit d’aujourd’hui devrait servir rappeler ceux qui participent aux marchs des cryptomonnaies que les autorits continueront lutter sans relche contre les fraudes de toutes sortes et s’adapteront l’volution de la technologie.

Nikhil Wahi attend maintenant de connatre sa peine pour son crime et doit galement renoncer ses profits illicites. Cette affaire concerne un dlit d’initi portant sur certains titres d’actifs cryptographiques que Coinbase a annonc comme devant tre lists , ou rendus disponibles pour le commerce, sur sa plateforme de commerce d’actifs cryptographiques.

De juin 2021 avril 2022 au moins, Ishan Wahi, un gestionnaire du groupe Actifs et produits d’investissement de Coinbase, a transmis plusieurs reprises des informations matrielles non publiques sur le calendrier et le contenu des annonces de cotation de Coinbase, dans lesquelles Coinbase annonait que des actifs cryptographiques seraient cots sur sa plateforme de ngociation son frre Wahi Nikhil ainsi qu’ son ami proche Sameer Ramani.

Nikhil et Ramani ont utilis ces informations pour effectuer des transactions avant les annonces de cotations multiples, gagnant au moins 1,1 million de dollars en profits illicites. Selon les allgations de l’acte d’accusation, et les dclarations faites dans les procdures judiciaires publiques :

tous les moments pertinents, Coinbase tait l’une des plus grandes bourses de crypto-monnaies au monde. Les utilisateurs de Coinbase pouvaient acqurir, changer et vendre divers actifs cryptographiques par le biais de comptes d’utilisateur en ligne avec Coinbase. Priodiquement, Coinbase ajoutait de nouveaux actifs cryptographiques ceux qui pouvaient tre changs sur sa bourse, et la valeur marchande des actifs cryptographiques augmentait gnralement de manire significative aprs que Coinbase ait annonc qu’elle inscrirait un actif cryptographique particulier. Par consquent, Coinbase gardait ces informations strictement confidentielles et interdisait ses employs de partager ces informations avec d’autres, y compris en fournissant un ” tuyau ” toute personne qui pourrait effectuer des transactions sur la base de ces informations.

partir d’environ octobre 2020, ISHAN WAHI a travaill chez Coinbase en tant que chef de produit affect une quipe de cotation des actifs de Coinbase. Dans ce rle, ISHAN WAHI tait impliqu dans le processus hautement confidentiel de cotation des actifs cryptographiques sur les bourses de Coinbase et avait une connaissance dtaille et avance des actifs cryptographiques que Coinbase prvoyait de coter et du calendrier des annonces publiques concernant ces cotations d’actifs cryptographiques.

de multiples occasions entre juillet 2021 et mai 2022, aprs avoir reu des conseils d’ISHAN WAHI quant aux cryptoactifs que Coinbase prvoyait de coter sur ses bourses, NIKHIL WAHI a utilis des portefeuilles anonymes de la blockchain Ethereum pour acqurir ces cryptoactifs peu de temps avant que Coinbase n’annonce publiquement qu’elle cotait ces cryptoactifs sur ses bourses. Aprs les annonces publiques de Coinbase, Nikhil Wahi a vendu plusieurs reprises les actifs cryptographiques pour raliser un profit.

Pour dissimuler ses achats de crypto-actifs avant les annonces de cotation de Coinbase, Nikhil Wahi a utilis des comptes sur des bourses centralises dtenus au nom d’autres personnes, et a transfr des fonds, des crypto-actifs et le produit de leur stratagme par le biais de multiples portefeuilles anonymes de la blockchain Ethereum. NIKHIL WAHI a galement cr et utilis rgulirement de nouveaux portefeuilles Ethereum blockchain sans aucun historique de transactions antrieures afin de dissimuler davantage sa participation au systme. Nikhil Wahi, 26 ans, de Seattle, dans l’tat de Washington, a plaid coupable d’un chef d’accusation de conspiration en vue de commettre une fraude lectronique, qui est passible d’une peine maximale de 20 ans de prison.

La peine maximale prvue par la loi est prescrite par le Congrs et n’est fournie ici qu’ titre d’information, car toute condamnation des accuss sera dtermine par un juge. NIKHIL WAHI doit tre condamn par la juge Preska le 13 dcembre 2022, 12 heures.

de multiples occasions entre juillet 2021 et mai 2022, aprs avoir reu des conseils d’Ishan Wahi quant aux cryptoactifs que Coinbase prvoyait de coter sur ses bourses, Nikhil Wahi a utilis des portefeuilles anonymes de la blockchain Ethereum pour acqurir ces cryptoactifs peu de temps avant que Coinbase n’annonce publiquement qu’elle cotait ces cryptoactifs sur ses bourses. Aprs les annonces publiques de Coinbase, Nikhil Wahi a vendu plusieurs reprises les actifs cryptographiques pour raliser un profit.

Pour dissimuler ses achats de crypto-actifs avant les annonces de cotation de Coinbase, Nikhil Wahi a utilis des comptes sur des bourses centralises dtenus au nom d’autres personnes, et a transfr des fonds, des crypto-actifs et le produit de leur stratagme par le biais de multiples portefeuilles anonymes de la blockchain Ethereum. Nikhil Wahi a galement cr et utilis rgulirement de nouveaux portefeuilles Ethereum blockchain sans aucun historique de transactions antrieures afin de dissimuler davantage sa participation au systme. Nikhil Wahi, 26 ans, de Seattle, dans l’tat de Washington, a plaid coupable d’un chef d’accusation de conspiration en vue de commettre une fraude lectronique, qui est passible d’une peine maximale de 20 ans de prison.

La peine maximale prvue par la loi est prescrite par le Congrs et n’est fournie ici qu’ titre d’information, car toute condamnation des accuss sera dtermine par un juge. Nikhil Wahi doit tre condamn par la juge Preska le 13 dcembre 2022, 12 heures.

Source : Bureau des procureurs des tats-Unis

Et vous ?

Les cryptomonnaies sont elles une gigantesque chaine de Ponzi Elles Quel est votre avis ?

Les cryptomonnaies sont elles une gigantesque chaine de Ponzi Elles Cette affaire peut-elle vous amener revoir votre position sur les cryptomonnaies ?

Voir aussi :

Les cryptomonnaies sont elles une gigantesque chaine de Ponzi Elles Un ancien directeur de Coinbase est inculp dans le cadre du tout premier dlit d’initi en cryptomonnaies, un autre co-conspirateur, Sameer Ramani, 33 ans, est toujours en fuite

Les cryptomonnaies sont elles une gigantesque chaine de Ponzi Elles Coinbase licencie 1 100 employs, soit 18% de ses effectifs, tandis que les dirigeants se prparent un hiver crypto . Le PDG Brian Armstrong admet que l’entreprise a grandi trop rapidement

Les cryptomonnaies sont elles une gigantesque chaine de Ponzi Elles Coinbase prvient qu’en cas de faillite les utilisateurs pourraient perdre l’accs leurs fonds, car ils deviendraient des cranciers non garantis



Les cryptomonnaies sont elles une gigantesque chaine de Ponzi Elles Des pirates informatiques ont drob les comptes d’au moins 6 000 clients de Coinbase, en exploitant une faille dans le processus de rcupration des comptes par SMS

We would love to give thanks to the writer of this write-up for this amazing content

Le frre d’un dirigeant de Coinbase plaide coupable dans une affaire de dlit d’initi en cryptomonnaie, Ishan Wahi, ancien membre du personnel avait prcdemment plaid non coupable

You can find our social media profiles and other pages that are related to them.https://metfabtech.com/related-pages/