Blockchain : qu’est-ce que c’est ? Comment ça fonctionne ?

© Pixabay

Si vous vous intéressez à l’investissement sur les crypto-monnaies, vous vous êtes sans doute aussi intéressé à la technologie sous-jacente, la blockchain. Cependant, le fonctionnement de cette technologie peut paraître complexe au premier abord. Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons rédigé un guide afin de vous expliquer ce qu’est la blockchain (avec une définition complète), comment cette technologie fonctionne et surtout comment en profiter. Découvrez à travers ce petit guide ce qu’est une blockchain et qu’est-ce qu’une telle technologie peut apporter.

Rappel historique : l’humanité repose sur la comptabilité

De tout temps, l’Homme a eu besoin d’enregistrer des transactions. L’invention de l’écriture est d’ailleurs survenue en réponse à ce besoin fondamental.

Les premières traces d’écriture connues sont des tablettes d’argile retrouvées en Mésopotamie (actuel Irak) et dont l’utilité était de consigner les entrées et les sorties des greniers à blé. Nous pouvons donc dire que c’est la comptabilité qui est à l’origine de l’écriture et non l’inverse.

C’est tout sauf un hasard que le plus vieux nom connu soit celui d’un comptable. En effet, le nom “Kushim” a été retrouvé sur une tablette d’argile qui comptabilise une transaction de blé datant de plus de 5000 ans.

Nous pouvons donc légitimement penser que l’Histoire de l’humanité est largement corrélée à celle de l’Histoire des échanges entre les peuples. L’économie mondiale s’est ainsi développée sur un système de grand livre à deux colonnes, l’une servant à enregistrer les entrées (crédit) et l’autre les sorties (débit).

Cependant, ce modèle d’enregistrement des transactions a toujours nécessité un tiers de confiance pour s’assurer de la véracité des comptes. En effet, il n’est pas possible de faire reposer toute une économie sur la simple confiance qu’on prête à son partenaire commercial.

La blockchain vient révolutionner ce système d’échanges. En effet, nous pouvons voir l’émergence de la blockchain comme l’ajout d’une troisième colonne à ce registre comptable. Cette troisième colonne est celle de la vérification. C’est une véritable révolution car, au lieu de s’en remettre à un tiers de confiance, les échanges entre les Hommes peuvent maintenant simplement être vérifiés par un protocole informatique.

Mais qu’est-ce que ce protocole informatique concrètement ? Comment a-t-il été créé et comment fonctionne-t-il ? C’est ce que nous allons voir dans la suite de ce guide détaillé consacré à la blockchain.

Les meilleures plateformes pour investir :

Qu’est-ce que la blockchain ? Définition et origines

La blockchain ou chaine de blocs en français est sans doute la technologie la plus prometteuse depuis l’avènement d’Internet. Avant de nous intéresser à comment elle fonctionne concrètement, intéressons-nous dans un premier temps à son origine.

Les origines de la technologie blockchain

La blockchain a été évoquée pour la première fois en 1991 par Stuart Haber et W. Scott Stornetta. Ces deux mathématiciens souhaitaient mettre au point un système dans lequel l’horodatage des documents ne pouvait être modifié.

À la fin des années 1990, Nick Szabo, un développeur qui appartient au mouvement des cypherpunks, propose d’utiliser cette technologie pour sécuriser BitGold, un système de paiement numérique qui n’a finalement jamais vu le jour.

Ce n’est qu’avec la création du Bitcoin fin 2008 que cette technologie a connu sa première application concrète. En effet, le protocole Bitcoin est construit sur une blockchain. Mais comment fonctionne cette technologie concrètement ? Réponse à la suite.

Comment fonctionne une blockchain ?

Une blockchain est une base de données distribuée et partagée entre les nœuds d’un réseau informatique. Les informations contenues dans cette base de données sont cryptées. Si la blockchain est surtout connue comme étant la technologie sous-jacente aux crypto-monnaies, elle peut avoir de nombreuses autres applications.

En effet, la grande innovation réside dans le fait qu’elle permet d’enregistrer des données et d’échanger de la valeur sous forme numérique et de façon décentralisée. En d’autres termes, la blockchain permet les échanges sans avoir besoin de tiers de confiance.

La principale différence entre une blockchain et une base de données classique est la façon dont les informations sont enregistrées. En effet, contrairement à une base de données classique qui structure l’information sous forme de tableaux, la blockchain rassemble ces informations sous forme de blocs. Les blocs sont des groupes qui contiennent un ensemble d’informations comme des transactions par exemple.

Une fois sa capacité de stockage atteint, le bloc est refermé et relié au bloc précédent, formant ainsi une chaîne de blocs, d’où le nom blockchain. Ainsi, les blocs (ou groupes d’informations) sont enregistrés de façon chronologique. Le fait que cette base de données soit distribuée rend la modification des blocs impossible.

En effet, la blockchain permet aux informations contenues dans cette base de données d’être réparties entre plusieurs nœuds d’un même réseau. Ainsi, il est possible de s’assurer de la fidélité des informations car même si quelqu’un modifie les données contenues dans un nœud, les autres nœuds ne seront pas modifiés.

Par exemple, si un utilisateur du réseau Bitcoin modifie l’enregistrement d’une transaction, il suffit pour les autres nœuds de recouper les informations qu’ils possèdent pour s’apercevoir que cette transaction est frauduleuse. Ce système informatique permet ainsi d’enregistrer des données de façon fiable et transparente. Aucun nœud du réseau ne peut modifier les informations qu’il contient sans que les autres ne s’en aperçoivent.

De cette façon, tout ce qui est enregistré sur une blockchain est irréversible. Il peut s’agir d’une liste de transactions (comme c’est le cas pour une crypto-monnaie par exemple), mais il est également possible pour une blockchain de contenir une variété d’autres informations comme des contrats, des identités sous forme numériques, ou encore l’inventaire des produits d’une entreprise.

Pour définir simplement le terme, une blockchain est une base de données distribuée qui enregistre les informations sous forme de blocs ajoutés de façon chronologique les uns aux autres. Nous allons à présent voir en quoi la blockchain est décentralisée, transparente et sécurisée.

La blockchain, une base de données décentralisée

La blockchain ne stocke pas les informations sur un serveur central. Au contraire, elles sont copiées et diffusées sur un réseau composé de milliers d’ordinateurs. Chaque fois qu’un nouveau bloc est ajouté à la blockchain, chaque ordinateur du réseau met à jour sa copie de la base de données pour matérialiser ce changement.

En diffusant ces informations sur un réseau, plutôt que de les stocker dans une base de données centrale, la blockchain devient plus difficile à falsifier. Si une copie de la blockchain tombait entre les mains d’un hacker, il n’aurait la possibilité que de modifier la copie en question et non pas le réseau entier.

La blockchain, une base de données transparente

Sur une blockchain, toutes les transactions peuvent être consultées de manière transparente. Pour cela, il suffit de se rendre sur les explorateurs de blockchain qui permettent de voir les transactions en cours. Cependant, leur contenu est chiffré.

De cette façon, les utilisateurs de blockchain restent sous pseudonymes mais ne sont pas anonymes. En effet, ce n’est pas le nom de la personne qui apparaît mais l’adresse publique de son wallet. Il est ainsi possible de connaître l’origine de toutes les transactions et de remonter jusqu’à l’auteur des transactions.

La plupart des blockchains sont des logiciels dit open source, c’est-à-dire qu’ils sont accessibles par tous. Tout le monde peut consulter le code. Cela donne la possibilité aux développeurs d’auditer la blockchain afin d’en détecter les éventuelles failles. Cela participe également à un fonctionnement démocratique des différents réseaux.

En effet, tout le monde peut suggérer des mises à jour du système. Si la majorité des utilisateurs du réseau conviennent que cette mise à jour est nécessaire, alors la résolution est adoptée et le logiciel est mis à niveau grâce au travail des développeurs de la communauté.

Où investir sur les cryptomonnaies ? Nos recommandations :

La blockchain, une base de données sécurisée

La blockchain est une technologie sécurisée pour plusieurs raisons. Tout d’abord, les blocs sont enregistrés de façon chronologique. Comme mentionné précédemment, les nouveaux blocs sont toujours stockés à la suite du bloc précédent. De cette façon, une fois qu’un bloc a été ajouté à la blockchain, il est quasi impossible de revenir en arrière pour pouvoir modifier son contenu.

En effet, chaque bloc est “fermé” par un code de hachage. Grâce à une fonction mathématique, les informations contenues dans le bloc vont être transformées en une suite de chiffres et de lettres. Cette suite de chiffres et de lettres permet d’identifier les informations sans avoir à y accéder. Ainsi, pour revenir en arrière et modifier le bloc, il faudrait qu’une majorité du réseau arrive à un consensus. Pour atteindre ce consensus, il serait nécessaire de contrôler et de modifier de façon simultanée 51 % des copies de la blockchain. Une attaque d’une telle ampleur serait extrêmement coûteuse tant en ressources informatiques qu’en argent. De plus, il faudrait que cette attaque passe inaperçu auprès des utilisateurs du réseau.

En plus de la fonction de hachage qui empêche la modification des blocs précédents, les blockchains utilisent des mécanismes de consensus comme la Proof of Work (PoW ou preuve de travail en français) ou la Proof of Stake (PoS ou preuve d’enjeu) pour l’ajout de nouveaux blocs.

La preuve de travail est un mécanisme de consensus dans lequel des utilisateurs du réseau prêtent la puissance de calcul de leurs ordinateurs pour résoudre une énigme cryptographique. Le premier utilisateur qui trouve la solution gagne le droit d’ajouter le bloc suivant à la blockchain. En échange, il reçoit une petite quantité de la crypto-monnaie qu’il vient de miner.

La preuve d’enjeu est un mécanisme de consensus dans lequel les utilisateurs verrouillent la crypto-monnaie qu’ils possèdent. Le protocole informatique octroie de façon aléatoire le droit de valider un bloc à l’un d’entre eux. Dans ce système, la probabilité d’être choisi pour valider le bloc est égale à la quantité de crypto-monnaies verrouillée. Plus la quantité de la crypto-monnaie verrouillée est importante, plus l’utilisateur a de chances d’être choisi pour valider la transaction.

Le point commun de ces mécanismes de consensus est que pour les attaquer, il faut posséder au moins 51 % des ressources (la puissance de calcul ou la crypto-monnaie à verrouiller). Dans les deux cas, la difficulté de la tâche rend les attaques de ces réseaux irréalisables.

La blockchain est une technologie fascinante qui peut être utilisée dans de nombreux domaines. En effet, si l’utilisation la plus connue est l’échange monétaire, la blockchain peut impacter de nombreux autres domaines.

Autres cas d’usage : quelques exemples concrets

Pour vous donner un exemple, les médecins pourraient utiliser la blockchain afin de stocker des dossiers médicaux de façon sécurisée.

La blockchain peut aussi être utilisée pour enregistrer la propriété d’un terrain et ainsi remplacer le plan cadastral. Il est également possible d’utiliser cette technologie dans le domaine de la logistique afin de pouvoir authentifier l’origine des produits et s’assurer de leur suivi. La blockchain peut également être appliquée comme système de vote. En effet, elle permettrait d’assurer la transparence d’un scrutin tout en obtenant  les résultats quasi instantanément.

La blockchain permet aussi d’implémenter des contrats intelligents de façon sécurisée. Un contrat intelligent est un code informatique qui peut être enregistré et exécuté sur la blockchain et qui permet de faciliter un accord contractuel. En effet, un contrat intelligent fonctionne selon un ensemble de conditions que les utilisateurs acceptent. Lorsque les conditions sont remplies, les termes de l’accord en question sont automatiquement exécutés.

Vous l’aurez compris, la blockchain est une technologie de distribution de l’information de façon décentralisée, transparente et sécurisée qui peut avoir des applications dans de nombreux domaines. Mais comment profiter du potentiel de cette technologie ? La façon la plus simple et la plus rapide reste d’investir dans les actifs qui s’appuient sur la blockchain pour se développer.

Au premier rang de ces actifs, nous retrouvons évidemment les crypto-monnaies. Si c’est la première fois que vous investissez dans un actif numérique, nous allons vous présenter trois plateformes sécurisées qui vous permettront de profiter de l’essor de cette technologie prometteuse.

Les meilleures plateformes pour investir sur la blockchain

Comme vous le savez peut-être, l’écosystème de la blockchain et des crypto-monnaies est encore naissant.

Ainsi, de nombreux pirates informatiques en profitent pour attaquer certaines plateformes encore peu ou mal sécurisées. Afin de vous en prémunir, nous allons vous présenter trois courtiers testés et vérifiés par nos soins. Vous pourrez de cette façon investir sur la technologie blockchain en toute sécurité et de manière simple.

eToro, la meilleure plateforme crypto

eToro Meilleure Plateforme trading Crypto

© Presse-citron

eToro est une plateforme de trading qui existe depuis 2007. Cette ancienneté place eToro comme l’un des plus anciens courtiers du marché. Lors de la création de cette plateforme, la volonté des fondateurs était de rendre l’investissement accessible à tous. Et nous pouvons affirmer que c’est mission accomplie.

En effet, eToro a participé à démocratiser l’investissement dans la blockchain puisque le broker proposait déjà d’investir dans le Bitcoin en 2013 ! Ainsi, en choisissant eToro, vous vous assurez le choix d’un courtier à la pointe des nouvelles tendances.

De plus, vous vous rendrez très vite compte à quel point il est aisé d’investir sur des projets blockchains avec eToro. Avec un large choix de crypto-monnaies, eToro est la plateforme parfaite pour les investisseurs débutants ou confirmés qui souhaitent s’exposer à des valeurs qui reposent sur la technologie blockchain.

Au-delà du choix d’actifs, un des avantages majeurs d’eToro est l’expérience utilisateur. En effet, vous verrez très vite à quel point il est facile de prendre en main son site. Ce courtier vous offre une interface simple, fluide et ergonomique qui vous permet de passer vos premiers ordres en seulement quelques minutes après votre inscription.

Trader sur eToro

68% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent sur le trading de CFD avec ce fournisseur. Vous devez savoir si vous comprenez bien le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de perdre votre argent.

eToro met également à disposition de ses clients une application mobile facile à prendre en main. Si vous n’avez pas le temps de passer des ordres depuis chez vous, vous pouvez le faire d’où vous le souhaitez. En quelques clics et depuis votre smartphone, commencez dès maintenant à investir dans la technologie que vous jugez être la plus prometteuse actuellement.

Sachez également qu’eToro est un des courtiers en ligne les plus fiables et sécurisés du marché. En effet, eToro est enregistré auprès de l’ACPR (l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation). Cette institution est chargée de la surveillance des banques et des assurances en France ce qui garantit une sécurité accrue de vos fonds (jusqu’à hauteur de 100 000€).

eToro agit également sous la réglementation de la CySEC (Cyprus Securities and Exchange Commission), l’agence de régulation financière de Chypre, du fait que l’entreprise soit basée dans ce pays. Chypre étant membre de l’Union Européenne, toutes les opérations de cette instance sont soumises aux lois communautaires d’harmonisation financière. De cette façon, eToro s’assure une conformité maximale avec la réglementation en vigueur.

1

Comment investir sur la blockchain avec eToro ?

Si c’est la première fois que vous utilisez eToro, nous allons vous montrer pas à pas comment la plateforme fonctionne. Vous pourrez investir en toute sérénité. Pour investir dans des solutions blockchain sur eToro, la première chose que vous devez faire est de créer un compte trader.

Pour cela, il vous suffit de vous rendre sur eToro en cliquant simplement ici. Une fois sur le site, cliquez sur le bouton “Rejoignez maintenant”. Vous pouvez à présent commencer votre inscription.

Vous serez alors dirigé vers le formulaire d’inscription que vous devez compléter avec votre nom d’utilisateur et votre adresse mail. Suite à cela définissez un mot de passe sécurisé et acceptez les conditions générales de la plateforme.

inscription eToro

© Presse-citron

eToro va vous inviter à consulter votre boîte mail afin de trouver le lien qui vous permettra de confirmer votre identité et de voir votre compte officiellement créé. Vous avez à présent accès à l’interface de trading eToro.

Trader des cryptomonnaies sur eToro

68% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent sur le trading de CFD avec ce fournisseur. Vous devez savoir si vous comprenez bien le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de perdre votre argent.

Pour commencer à investir sur la blockchain (via le trading d’actifs numériques), rendez-vous dans le menu “Marchés” puis cliquez sur “Crypto-monnaies”. Vous pouvez alors consulter tous les crypto-actifs disponibles sur la plateforme.

Marches-crypto-eToro

Marchés des crypto-monnaies chez eToro © Presse-citron

Il ne vous reste plus qu’à choisir les projets que vous préférez afin de commencer à investir. Si eToro ne vous convient pas pour acheter de la crypto et investir sur la blockchain de votre choix , nous vous conseillons de passer par ZenGo, la meilleure application mobile pour acquérir des crypto-monnaies.

ZenGo, la meilleure application pour investir dans la blockchain

ZenGo a été lancée en 2019. Contrairement à d’autres courtiers en crypto-monnaies, ZenGo a la particularité de n’exister que sous la forme d’une application mobile.

Ainsi, toutes les forces vives de l’entreprise se consacrent à améliorer l’expérience utilisateur sur smartphone. Cela se matérialise notamment par le fait que ZenGo est aujourd’hui le moyen le plus rapide pour investir sur la technologie blockchain. En effet, ouvrir un compte sur ZenGo ne prend que 19 secondes !

ZenGo

© Presse-citron.net

ZenGo a également axé son développement sur la sécurité de ses utilisateurs. Cette start up propose un système innovant en lien avec les clés privées de vos crypto-monnaies. En lieu et place d’une clé privée traditionnelle, ZenGo la sépare en deux parties : une partie est stockée dans les serveurs de l’entreprise, l’autre est stockée sur votre smartphone.

De cette façon, vous êtes la seule personne à pouvoir accéder à vos fonds. Même ZenGo n’en a pas la possibilité. De plus, ZenGo a adopté un système de reconnaissance faciale particulièrement avancé. Grâce à cela, seul votre visage pourra ouvrir l’application.

Acheter de la crypto sur ZenGo

Pour ouvrir un compte sur ZenGo et commencer à investir dans la technologie blockchain, vous pouvez directement cliquer ici pour télécharger l’application. Une fois téléchargée, il vous suffit d’ouvrir l’application pour vous inscrire. Comme indiqué précédemment, cette procédure ne prend que 19 secondes. En effet, il vous suffit de renseigner votre adresse e-mail, de vous rendre dans votre boîte de réception, d’ouvrir le mail envoyé par ZenGo et de cliquer sur “Tap to confirm”. Vous voilà à présent prêt à investir.

Arrivé sur le menu principal, vous pouvez importer des cryptos, en acheter ou explorer l’application. Si c’est la première fois que vous investissez dans la technologie blockchain, cliquez simplement sur “Buy crypto” pour afficher tous les crypto-actifs disponibles sur l’application. Une fois que vous avez choisi la crypto-monnaie dans laquelle vous souhaitez investir, cliquez dessus pour être dirigé vers MoonPay.

MoonPay est un prestataire partenaire de ZenGo qui vous permet de convertir directement vos euros en crypto-monnaies. Il vous est ainsi possible de commencer à investir dans la blockchain simplement à l’aide de votre carte de crédit, Apple Pay, Google Pay ou par virement bancaire si vous le souhaitez.

Au travers de ZenGo vous pourrez aussi bien acheter des Luna (jeton de la blockchain Terra), de l’Ether, du Matic, que l’incontournable Bitcoin.

1

Binance, le courtier le plus connu pour investir sur des blockchains

Binance meilleur exchange crypto

© Presse-citron

Binance est la plateforme d’échanges la plus connue dans le monde des crypto-monnaies et de la technologie blockchain. Lancée en 2017, l’entreprise domine aujourd’hui le marché en termes d’échanges journaliers. Binance vous permet d’acheter, de vendre ou de trader un large choix de crypto-monnaies.

Un des aspects négatifs que l’on peut néanmoins trouver à cette plateforme est la difficulté de prise en main. En effet, si c’est la première fois que vous souhaitez investir sur la technologie blockchain, Binance n’est pas le choix le plus simple qui s’offre à vous.

Cependant, après quelques semaines d’utilisation, il vous sera de plus en plus facile de naviguer entre les différents menus afin d’exploiter la puissance de la plateforme dans son intégralité.

Investir depuis Binance

Pour investir sur la technologie blockchain depuis Binance, vous pouvez vous rendre sur leur site en cliquant ici. Une fois sur la plateforme, vous pouvez vous inscrire simplement avec votre adresse mail.

Afin de vérifier votre compte, il vous sera demandé d’effectuer une procédure KYC (Know Your Customer ou connaître votre client en français). Pour cela, vous devrez envoyer un document d’identité et un justificatif de domicile. Une fois l’ensemble vérifié, vous n’aurez aucun mal à déposer des fonds puis à les échanger contre des cryptomonnaies en tout genre.

Ce n’est pas le choix qui manque chez Binance. Vous retrouverez plusieurs centaines d’actifs numériques plus ou moins connus.

1

Conclusion

Nous avons vu que la blockchain était une technologie de stockage et de partage de l’information révolutionnaire car elle permet d’assurer des transactions de gré à gré sans avoir recours à un tiers de confiance. Si son utilisation a d’abord été démocratisée par le protocole Bitcoin et l’échange monétaire qu’il permet, cette technologie peut être appliquée à de nombreux autres domaines.

Le potentiel de la blockchain couplé à la révolution financière permises par les crypto-monnaies nous laisse penser que nous nous trouvons à un tournant majeur de l’histoire récente, comparable à la démocratisation d’internet au début des années 2000.

Si vous souhaitez en profiter, la façon la plus simple et la plus rapide de le faire est sans doute d’investir sur les crypto-monnaies les plus prometteuses. Pour cela, nous vous conseillons d’opter pour l’une des trois plateformes que nous considérons comme les meilleures du marché.  Vous aurez ainsi la possibilité de tirer le meilleur parti de cette révolution qui est en marche.

We want to say thanks to the author of this article for this remarkable content

Blockchain : qu’est-ce que c’est ? Comment ça fonctionne ?

Take a look at our social media accounts and other related pageshttps://metfabtech.com/related-pages/