DIRECT – Ukraine : le ministre russe de la Défense s’entretient avec Washington, Paris, Ankara et Londres

16h31 TU. “Une paix est possible” quand les Ukrainiens “le décideront” déclare Emmanuel Macron.

“Une paix est possible” en Ukraine quand les Ukrainiens “le décideront”, a déclaré ce dimanche Emmanuel Macron à l’ouverture du sommt pour la paix organisé par la communauté de Sant’Egidio. 
 

“Ne laissons pas la paix être aujourd’hui en quelque sorte capturée par le pouvoir russe (…) Une paix est possible, celle là seule qu’ils (les Ukrainiens) décideront quand ils le décideront”, a-t-il ajouté .

Emmanuel Macron a également justifié le soutien occidental à Kiev “pour que à un moment le peuple ukrainien puisse choisir la paix”, “dans les termes qu’ils auront décidé”.
“La paix se bâtira avec l’autre, qui est l’ennemi d’aujourd’hui, autour d’une table”, a-t-il estimé, devant des centaines de responsables politiques et religieux du monde entier réunis pour un sommet de trois jours organisé par la communauté italienne Sant’Egidio.

L’activiste pour la paix Sudheendra Kulkarni cite le fondateur de la Communauté de Sant’Egidio “Qui est une personne sage ? Celle qui veut écouter et apprendre des autres ! Dit le professeur Andrea Riccardi dans son allocution appellant à la paix en Ukraine. Le président français Macron est en train d’écouter.”
 

Le chef de l’État français est arrivé dimanche après-midi à Rome, où il sera reçu lundi matin par le pape François pour une audience privée au Vatican, la troisième entre les deux hommes depuis l’élection d’Emmanuel Macron en 2017.

15h41 TU. Le ministre russe de la Défense s’entretient par téléphone avec ses homologues américain, français, britannique et turc.

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, s’est entretenu dimanche au téléphone avec ses homologues américain, français, britannique et turc du conflit en Ukraine, a annoncé le ministère russe de la Défense.
 

Il s’agit d’échanges d’une intensité inédite en un seul jour pour Sergueï  Choïgou depuis le début de l’offensive russe en Ukraine le 24 février.

Lors de la conversation avec le ministre français Sébastien Lecornu, le ministre russe a dénoncé la situation en Ukraine “qui a une tendance à une escalade incontrôlable”, selon un communiqué russe.

Plus tard dans la journée, le ministère russe a fait état d’entretiens téléphoniques avec les ministres de la Défense turc Hulusi Akar et britannique Ben Wallace.
Durant les trois appels, Sergueï Choïgou a fait part de “ses préoccupations liées à d’éventuelles provocations de la part de l’Ukraine avec recours à une “bombe sale” “, a ajouté la même source.

Le ministère français des Armées a confirmé pour sa part dans un communiqué qu’avait été évoquée la crainte russe d’une “frappe de bombe sale par les Ukrainiens sur leur territoire, pour en faire porter la responsabilité à la Russie“.

Sébastien Lecornu a rappelé que “la France (refusait) toute forme d’escalade, singulièrement nucléaire”, soulignant aussi sa détermination “à contribuer à une résolution pacifique du conflit, aux côtés de ses alliés“.

De son côté, le ministre britannique de la Défense Ben Wallace a “réfuté” durant l’entretien avec Sergueï Choïgou les affirmations de Moscou selon lesquelles les pays occidentaux facilitaient une escalade de la guerre en Ukraine, selon ses services.
“Le ministre de la Défense a réfuté ces affirmations et a averti que de telles allégations ne devraient pas servir de prétexte à une plus grande escalade”, a déclaré le ministère britannique de la Défense dans un communiqué, soulignant que cet appel avait eu lieu “à la demande” de Moscou.

Sergueï Choïgou s’est également entretenu avec le chef du Pentagone, Lloyd Austin, selon le ministère russe – leur seconde conversation depuis vendredi, et la troisième depuis le début du conflit. Le communiqué russe rendant compte de ce dernier entretien ne mentionne pas les allégations d’utilisation d’une “bombe sale” par les Ukrainiens.

Ces discussions interviennent alors que la Russie fait face à une vaste contre-offensive ukrainienne et dénonce une “augmentation considérable” des tirs ukrainiens sur plusieurs régions russes frontalières.

13h54 TU. Russie: un avion de chasse s’écrase sur une maison en Sibérie, deux pilotes tués

Deux pilotes ont été tués ce dimanche dans le crash d’un avion de chasse qui est tombé lors d’un vol d’entraînement sur une maison à Irkoutsk, en Sibérie méridionale, ont indiqué les autorités locales.
 

Un avion de chasse russe s'est écrasé sur une maison dans un zone résidentielle d'Irkoutsk en Sibérie.

Il s’agit du deuxième accident de ce type en Russie en une semaine, après le crash lundi 17 octobre d’un avion militaire russe Su-34 sur un immeuble résidentiel dans la ville d’Ieïsk, proche de l’Ukraine.

Dimanche, l’avion de chasse Su-30 s’est écrasé “lors d’un vol d’entraînement”, en provoquant un incendie, a écrit sur Telegram le gouverneur de la région d’Irkoutsk, Igor Kobzev, qui s’est rendu sur les lieux de l’accident.
“Les deux pilotes ont été tués”, a-t-il précisé, en assurant qu’“aucun des habitants locaux n’a été blessé”.

Selon l’antenne locale du ministère des Situations d’urgence, l’appareil s’est écrasé sur une maison privée en bois de deux étages, en provoquant un incendie sur une surface de 200 mètres carrés.

Au moins une dizaine de pompiers étaient en train de verser de l’eau sur la maison partiellement détruite par les flammes, pour maîtriser le feu, selon une vidéo publiée sur Telegram par Igor Kobzev. Deux familles – comptant cinq personnes au total – résidaient dans cette maison. “Dieu merci, ils n’étaient pas chez eux au moment de la tragédie“, a-t-il souligné.

13H47 TU. Le ministre russe de la Défense s’entretient avec ses homologues français et turc.

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, s’est entreten au téléphone avec le ministre français des Armées, Sébastien Lecornu, et son homologue turc, Hulusi Akar, pour discuter du conflit en Ukraine, a annoncé l’armée russe dans un communiqué.

Lors de la conversation avec Sébastien Lecornu, le ministre russe a dénoncé la situation en Ukraine “qui a une tendance à une escalade incontrôlable”, selon le communiqué. Il lui a également fait part, comme à Hulusi Akar, de “ses préoccupations liées à d’éventuelles provocations de la part de l’Ukraine avec recours à une “bombe sale” “, selon la même source.
Le ministère français des Armées a confirmé pour sa part dans un communiqué, qu’avait été évoquée la crainte russe d’une “frappe de bombe sale par les Ukrainiens sur leur territoire, pour en faire porter la responsabilité à la Russie”.
Sébastien Lecornu a rappelé que “la France (refusait) toute forme d’escalade, singulièrement nucléaire”, soulignant aussi sa détermination “à contribuer à une résolution pacifique du conflit, aux côtés de ses alliés”.

12H12 TU : l’armée russe affirme avoir détruit un dépot de 100 000 tonnes de carburant pour l’aviation ukrainienne.

L’armée russe a affirmé dimanche avoir détruit un dépôt avec 100.000 tonnes de carburant pour l’aviation ukrainienne, ainsi que plusieurs dépôts de munitions et un réservoir de pétrole avec du carburant diesel destiné aux véhicules militaires ukrainiens.

“Un dépôt qui abritait plus de 100.000 tonnes de carburant pour les forces aériennes ukrainiennes a été détruit près de la localité de Smela, dans la région de Tcherkassk”, dans le centre de l’Ukraine, a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

11h36 TU. Sanctions: Orban accuse l’UE de “tirer” sur la Hongrie.

Le Premier ministre nationaliste Viktor Orban accuse Bruxelles de “tirer” sournoisement sur la Hongrie avec sa série de sanctions contre la Russie, qualifiées par Budapest de “bombe” sur l’économie.
“Ne nous préoccupons pas de ceux qui tirent sur la Hongrie cachés dans l’ombre, quelque part depuis les miradors de Bruxelles“, a-t-il lancé dans un discours tenu à Zalaegerszeg (ouest) à l’occasion de la fête nationale commémorant le soulèvement de la Hongrie contre l’URSS en 1956. “Ils finiront là où leurs prédécesseurs ont fini”, a-t-il ajouté, prédisant à l’Union européenne un sort similaire à celui du bloc soviétique qui s’est effondré entre 1989 et 1991.
 

Ce discours fait écho au lancement mi-octobre par le gouvernement d’une “consultation nationale” sur les sanctions européennes contre Moscou, que Viktor Orban ne cesse de fustiger même s’il les a votées aux côtés de ses partenaires.
Dans la capitale et le reste du pays, des posters ont été affichés avec un message flanqué d’un missile: “Les sanctions de Bruxelles nous ruinent”.
“Guerre à nos portes, crise financière et ralentissement économique dans l’UE, invasion migratoire au sud (…), nous devons faire face” à de multiples problèmes, a déclaré le Premier ministre dimanche, assurant que “son gouvernement fort et uni” surmontera cette épreuve.

11h09 TU. Coupures d’électricité imposées à Kiev après des frappes russes.

L’opérateur national Ukrenergo a procédé dimanche à des coupures électriques à Kiev, pour “stabiliser” la fourniture en électricité, après des frappes russes répétées visant les infrastructures du pays, a-t-on appris auprès d’une entreprise privée.
“Le 23 octobre, des coupures de stabilisation ont eu lieu à Kiev pour éviter des accidents”, a expliqué le fournisseur privé d’électricité ukrainien DTEK, précisant que ces coupures touchent alternativement les différents quartiers de la capitale divisée en trois groupes.
Elles ne devraient pas durer plus de quatre heures, a précisé DTEK dans un communiqué publié sur son site, sans exclure toutefois des durées un peu plus longues “en raison de l’importance des dégâts”.

DTEK a de nouveau appelé les habitants à utiliser de façon parcimonieuse l’électricité et les entreprises à limiter leur usage des éclairages extérieurs.
Plus d’un million de foyers ukrainiens ont été privés d’électricité à la suite d’attaques russes contre les infrastructures électriques, a annoncé samedi la présidence d’Ukraine.

10h06 TU. Deux lignes de défense construites dans une région frontalière de l’Ukraine (gouverneur).

Deux lignes de défense ont été construites dans la région russe de Koursk, frontalière de l’Ukraine, pour faire face à une éventuelle attaque des forces ukrainiennes, a annoncé dimanche le gouverneur de la région, Roman Starovoït.
“Cette semaine, les travaux de construction de deux lignes de défense renforcées dans la région de Koursk ont été achevés”, a écrit Roman Starovoït sur Telegram, en précisant qu’une troisième ligne de défense devrait être construite d’ici le 5 novembre.

“Nous sommes prêts à faire face à toute atteinte à notre territoire”, a-t-il assuré.
Pour sa part, le gouverneur de la région russe de Belgorod, elle aussi frontalière de l’Ukraine, a annoncé hier  le début de construction d’une ligne de défense dans sa région. “Dans la région de Belgorod, on a commencé à mettre en place des fortifications défensives”, a indiqué Viatcheslav Gladkov sur Telegram, en publiant des photos de plusieurs blocs de béton en forme d’une pyramide installés aux abords d’un village.

La Russie, qui mène une offensive en Ukraine depuis fin février, a dénoncé à la mi-octobre une “augmentation considérable” des tirs ukrainiens sur plusieurs régions russes frontalières, dont celle de Belgorod, mais aussi celle de Koursk et de Briansk.
 

Photo provenant du compte Telegram du gouverneur de la région Belgorod montrant un cratère provoqué - selon lui - par un missile ukrainien. 16/10/2022

Samedi, deux personnes ont été tuées dans les frappes ukrainiennes contre des infrastructures civiles dans la région de Belgorod, et environ 15.000 personnes sont restées sans électricité pendant plusieurs heures, selon les autorités locales.

06h00 TU. Des combats urbains à venir dans Kherson ? 

Dans son dernier rapport, l’Institut pour l’étude de la guerre (ISW), un groupe de réflexion américain, indique que les Russes battent en retraite dans une partie de la région de Kherson (sud), partiellement annexée. “Les forces russes continuent à se retirer de l’ouest de l’oblast de Kherson tout en se préparant à mener des actions dilatoires qui ne seront probablement que partiellement efficaces.

En outre, le document note que certaines indications attestent d’une préparation à des combats urbains dans la ville de Kherson, de plus en plus menacée par la contre-offensive ukrainienne. “L’état-major ukrainien a noté que certains éléments russes préparent la ville de Kherson pour un combat urbain, tandis que d’autres militaires continuent de fuir la ville en empruntant le ferry qui fonctionne à proximité du pont Antonovsky.

05h54 TU. 

Un Su-25 ukrainien tire des fusées éclairantes près de Bakhmut, dans la région de Donetsk, le 22 octobre 2022. 

05h24 TU. Zelensky appelle les Ukrainiens à “limiter l’utilisation des appareils qui consomment beaucoup d’électricité“.

Dans allocution vidéo quotidienne, samedi soir, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a appelé ses concitoyens à veiller à leur consommation d’énergie. Ce, alors que l’hiver approche et que la Russie cible les infrastructures énergétiques du pays.

La stabilité de l’industrie électrique de tout notre État dépend de chaque ville et district d’Ukraine. Veuillez limiter l’utilisation des appareils qui consomment beaucoup d’électricité. Veuillez prêter attention aux avis des autorités locales et des compagnies d’électricité indiquant quand il peut y avoir des coupures de stabilisation dans votre rue ou dans votre région. Planifiez votre journée en tenant compte de ces informations.

Hier encore, des frappes russes surevenues dans la nuit de vendredi à samedi et au petit matin, ont privé un million de foyers d’électricité. Et le dirigeant de répéter que ces attaques n’empêchent pas l’avancée des troupes ukrainiennes. 

Je tiens à souligner que ni cette attaque des terroristes ni aucune autre attaque similaire de leur part n’arrêtera nos défenseurs […] Nos forces de défense reçoivent tout ce dont elles ont besoin pour défendre le pays et avancent chaque jour. J’insiste, chaque jour.



We would like to thank the writer of this short article for this remarkable web content

DIRECT – Ukraine : le ministre russe de la Défense s’entretient avec Washington, Paris, Ankara et Londres

Visit our social media profiles and also other pages related to themhttps://metfabtech.com/related-pages/