HECLA ANNONCE SES RSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE 2022 | Zone bourse







8e trimestre consécutif de génération de flux de trésorerie disponibles

Hecla Mining Company (NYSE:HL) (Hecla ou la société) a dévoilé aujourd’hui ses résultats financiers et d’exploitation du premier trimestre 2022.

FAITS SAILLANTS DU PREMIER TRIMESTRE

Exploitation

  • Production d’argent de 3,3 millions d’onces, une augmentation de 3 % par rapport au quatrième trimestre 2021.
  • Les mines argentifères de la société ont rapporté un coût total des ventes de 78,9 millions de dollars et un coût décaissé et un CMOT par once d’argent (chacun après les crédits de sous-produits) de 1,09 $ et 7,64 $ respectivement.1,2

Données financières

  • Chiffre d’affaires de 186,5 millions de dollars, en légère hausse par rapport au quatrième trimestre 2021.
  • Flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation de 37,9 millions de dollars et 16,4 millions de dollars de flux de trésorerie disponible trimestriel après le paiement semestriel des intérêts de 18,5 millions de dollars sur la dette à long terme en cours.3
  • Bénéfice attribuable aux actionnaires ordinaires de 4 millions de dollars, soit 0,01 $ par action (de base).
  • Retour de 21 % des flux de trésorerie disponibles remis à nos actionnaires ordinaires et privilégiés par le biais de dividendes.
  • Les notes de crédit ont été relevées à B1 et B+ par Moody’s et S&P, respectivement.

« Toutes nos mines ont généré un flux de trésorerie disponible positif malgré les pressions inflationnistes sur les coûts, le ralentissement des chaînes d’approvisionnement et certains problèmes de main-d’œuvre liés à la COVID-19 », a déclaré Phillips S. Baker Jr, président et directeur général. « Hecla, le plus grand producteur d’argent aux États-Unis, est également le troisième plus grand mineur de zinc du pays, et les sous-produits ont contribué à la bonne performance des mines argentifères et aident à compenser la pression inflationniste. Au cours des huit derniers trimestres, nous avons généré 434 millions de dollars de flux de trésorerie d’exploitation et ce trimestre a marqué notre huitième trimestre consécutif de flux de trésorerie disponible avec 232 millions de dollars générés sur cette période. Ces performances solides et constantes ont renforcé notre bilan et ont mené à une amélioration des cotes de crédit. »

M. Baker poursuit : « Grâce aux fortes teneurs et à notre méthode d’extraction innovante à Lucky Friday, nous prévoyons que la production trimestrielle d’argent de cette mine pour le reste de l’année dépassera un million d’onces, contribuant ainsi à l’augmentation de notre profil de production d’argent. La croissance de la production d’argent aux États-Unis est particulièrement avantageuse, car la demande d’argent pour générer de l’énergie verte est en hausse et le besoin de métaux d’origine nationale est compris en raison de la pandémie et de la guerre en Ukraine. »

APERÇU FINANCIER

Le « coût total des ventes », tel qu’il est utilisé dans ce communiqué, comprend le coût des ventes et les autres coûts de production directs, ainsi que la dépréciation, l’épuisement et l’amortissement.

En milliers, sauf indication contraire

T1-2022

T4-2021

T3-2021

T2-2021

T1-2021

EF 2021

FAITS SAILLANTS DES FINANCES ET DE LA PRODUCTION

Chiffre d’affaires

186 499 $

185 078 $

193 560 $

217 983 $

210 852 $

807 473 $

Coût des ventes total

141 070 $

131 837 $

158 332 $

156 052 $

143 451 $

589 672 $

Bénéfice brut

45 429 $

53 241 $

35 228 $

61 931 $

67 401 $

217 801 $

Bénéfice (perte) attribuable aux actionnaires ordinaires

4 015 $

11 737 $

(1 117) $

2 610 $

21 313 $

34 543 $

Bénéfice (perte) non dilué par action ordinaire (en dollars)

0,01 $

0,02 $

0$

0,05 $

0,04 $

0,06 $

BAIIA rajusté 4

58 199 $

58 249 $

49 414 $

84 507 $

86 610 $

278 780 $

Dette nette / BAIIA rajusté4

1,2

 

 

 

 

1,1

Trésorerie issue des activités d’exploitation

37 909 $

53 355 $

42 742 $

86 304 $

37 936 $

220 337 $

Dépenses en immobilisations

(21 478) $

(28 838) $

(26 899) $

(31 898) $

(21 413) $

(109 048) $

Flux de trésorerie disponibles2

16 431 $

24 517 $

15 843 $

54 406 $

16 523 $

111 289 $

Onces d’argent produites

3 324 708

3 226 927

2 676 084

3 524 783

3 459 446

12 887 240

Onces d’argent payables vendues

2 687 261

2 606 622

2 581 690

3 415 464

3 030 026

11 633 802

Onces d’or produites

41 642

47 977

42 207

59 139

52 004

201 327

Onces d’or payables vendues

41 053

44 156

53 000

47 168

57 286

201 610

 

* Reflète les douze mois précédents se terminant le 31 mars 2022. Les rapprochements sont disponibles à la fin du communiqué.

Le bénéfice attribuable aux actionnaires ordinaires pour le premier trimestre se chiffre à 4 millions de dollars, soit 0,01 $ par action, relativement à une perte de 11,7 millions de dollars, soit 0,02 $ par action, pour le quatrième trimestre de 2021 (« le trimestre précédent »), ce qui s’explique par les facteurs suivants :

  • La marge brute a diminué de 7,8 millions de dollars, principalement en raison de la hausse des coûts d’exploitation minière à Casa Berardi causée par des pressions inflationnistes et l’utilisation accrue des sous-traitants.
  • Une provision d’impôts sur le revenu de 5,6 millions de dollars pour les impôts sur le revenu et les taxes minières des États-Unis et des juridictions étrangères affectée par la non comptabilisation des pertes d’exploitation nettes au Nevada, par rapport à un bénéfice de 25,6 millions de dollars au trimestre précédent, principalement en raison de l’allègement de la provision pour dépréciation des actifs d’impôts reportés du groupe américain Hecla.
  • Une perte nette de 2,0 millions de dollars sur les opérations de change contre un gain net de 0,4 million de dollars au trimestre précédent, principalement en raison du renforcement du dollar canadien par rapport au dollar américain.
  • Une hausse des frais généraux et administratifs de 1,7 million de dollars en raison de l’augmentation des charges à payer au titre de la rémunération incitative.

Ces diminutions ont été partiellement atténués par :

  • Des gains nets découlant des ajustements de la juste valeur de 6,0 millions de dollars, contre des pertes nettes de 25,1 millions de dollars au trimestre précédent, principalement en raison des pertes non réalisées sur les contrats dérivés sur les métaux de base encourues avant leur désignation comme couvertures à des fins comptables à compter du 1er novembre 2021.
  • La provision pour les activités fermées et les questions environnementales a diminué de 1,4 million de dollars, reflétant une charge à payer des coûts accrus à l’ancienne mine de Troy au cours du trimestre précédent.

Les flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation de 37,9 millions de dollars ont diminué de 15,4 millions de dollars par rapport au trimestre précédent, principalement en raison des variations négatives du fonds de roulement de 17,8 millions de dollars causées en grande partie par les paiements d’intérêts sur la dette à long terme en cours.

Les dépenses en capital ont totalisé 21,5 millions de dollars, soit 7,3 millions de dollars de moins qu’au trimestre précédent, en raison de la baisse des dépenses à Greens Creek et Casa Berardi, qui ont dépensé respectivement 3,1 et 7,8 millions de dollars ce trimestre, tandis que Lucky Friday a dépensé 9,7 millions de dollars.

L’impact des pressions inflationnistes, les défis de la chaîne d’approvisionnement et les contraintes de main d’œuvre dues à divers facteurs, dont la COVID-19, ont eu un impact différent sur chaque opération. Dans l’ensemble, les actifs argentifères de la société ont fonctionné comme prévu, Greens Creek étant plus performant en raison de teneurs plus élevées, tandis que Lucky Friday a subi un certain impact sur la production en raison de retards dans la livraison d’équipements. Bien que toutes les exploitations aient été touchées par l’inflation, le CMOT des actifs argentifères consolidés a diminué par rapport au trimestre précédent, car les crédits de sous-produits plus élevés et la production d’argent plus importante ont plus que compensé les pressions inflationnistes sur les coûts. Casa Berardi a subi l’impact le plus important car elle extrait le plus grand volume de matériaux (environ 8 fois celui de Greens Creek par an) et traite le plus grand volume de minerai (environ 1,8 fois celui de Greens Creek), par conséquent, les augmentations du coût du carburant, de l’acier, des réactifs et autres consommables ont un impact plus important sur la mine. Casa Berardi a également été limitée par le manque de main-d’œuvre disponible en raison de la concurrence pour les travailleurs qualifiés en Abitibi. La société surveille et tente d’atténuer de manière proactive l’impact de l’inflation, des retards dans la chaîne d’approvisionnement et du manque de main-d’œuvre disponible sur la production et les coûts par once, et si les crédits actuels liés aux sous-produits se maintiennent, elle pense pouvoir relever ces défis avec succès.

Contrats de vente à terme pour les métaux de base et les devises

La société utilise des contrats de vente à terme réglés financièrement pour gérer son exposition à la fluctuation des cours du zinc et du plomb. Au 31 mars 2022, la compagnie avait des contrats représentant environ 60 % de la production payable prévue de zinc jusqu’en 2024 à un prix moyen de 1,30 $ la livre et 50 % de la production payable prévue de plomb jusqu’en 2024 à un prix moyen de 0,99 $ la livre.

La société gère l’exposition au dollar canadien (CAD) par le biais de contrats à terme. Au 31 mars 2022, la société avait couvert environ 35 % des coûts de production directs prévus en dollars CA jusqu’en 2025 à un taux moyen en dollar CA/US de 1,30. La société a également couvert environ 27 % des coûts d’immobilisation pour 2022 à 1,29.

APERÇU DES OPÉRATIONS

Mine Greens Creek – Alaska

En milliers de dollars (sauf les coûts par tonne)

T1-2022

T4-2021

T3-2021

T2-2021

T1-2021

EF 2021

GREENS CREEK

Tonnes de minerai traitées

211 687

221 814

211 142

214 931

194 080

841 967

Coût de production total par tonne

192,16 $

174,55 $

181,60 $

171,13 $

182,61 $

177,30 $

Teneur du minerai broyé – Argent (oz/tonne)

13,84

12,60

11,14

14,52

16,01

13,51

Teneur du minerai broyé – Or (oz/tonne)

0,07

0,07

0,07

0,08

0,09

0,08

Teneur du minerai broyé – Plomb (%)

2,76

2,61

2,68

3,14

3,06

2,87

Teneur du minerai broyé – Zinc (%)

6,56

6,28

7,05

7,57

7,62

7,11

Argent produit (oz)

2 429 782

2 262 635

1 837 270

2 558 447

2 584 870

9 243 222

Or produit (oz)

11 402

10 229

9 734

12 859

13 266

46 088

Plomb produit (tonnes)

4 883

4 731

4 591

5 627

4 924

19 873

Zinc produit (tonnes)

12 494

12 457

13 227

14 610

13 354

53 648

Chiffre d’affaires

86 090 $

87 865 $

84 806 $

113 763 $

98 409 $

384 843 $

Coût des ventes total

(49 638) $

(49 251) $

(55 193) $

(55 488) $

(53 181) $

(213 113) $

Bénéfice brut

36 452 $

38 614 $

29 613 $

58 275 $

45 228 $

171 730 $

Flux de trésorerie tirés de l’exploitation

56 295 $

50 632 $

40 626 $

68 521 $

44 345 $

204 124 $

Exploration

165 $

696 $

2 472 $

1 300 $

123 $

4 591 $

Acquisitions d’immobilisations

(3 092) $

(9 544) $

(6 228) $

(6 339) $

(1 772) $

(23 883) $

Flux de trésorerie disponible2

53 368 $

41 784 $

36 870 $

63 482 $

42 696 $

184 832 $

Le coût total des ventes pour le premier trimestre 2022 était de 49,6 millions de dollars, contre 49,3 millions de dollars au trimestre précédent. Le coût décaissé et le CMOT par once d’argent (chacun après déduction des crédits liés aux sous-produits) étaient respectivement de (0,90) $ et de 1,90 $, une baisse par rapport au trimestre précédent attribuable à la hausse des crédits liés aux sous-produits et d’une production d’argent supérieure due à des teneurs extraites plus élevées. 1,2

Mine Lucky Friday – Idaho

En milliers de dollars (sauf les coûts par tonne)

T1-2022

T4-2021

T3-2021

T2-2021

T1-2021

EF 2021

LUCKY FRIDAY

 

 

 

 

 

 

Tonnes de minerai traitées

77 725

80 097

78 227

82 442

81 071

321 837

Coût de production total par tonne

247,17 $

198,83 $

190,66 $

199,48 $

190,54 $

191,50 $

Teneur du minerai broyé – Argent (oz/tonne)

12,04

12,54

11,21

11,60

11,18

11,64

Teneur du minerai broyé – Plomb (%)

8,16

8,11

7,22

7,55

7,51

7,60

Teneur du minerai broyé – Zinc (%)

3,61

3,33

3,30

3,44

3,70

3,44

Argent produit (oz)

887 858

955 401

831 532

913 294

863 901

3 564 128

Plomb produit (tonnes)

5 980

6 131

5 313

5 913

5 780

23 137

Zinc produit (tonnes)

2 452

2 296

2 319

2 601

2 753

9 969

Chiffre d’affaires

38 040 $

32 938 $

29 783 $

39 645 $

29 122 $

131 488 $

Coût des ventes total

(29 264) $

(23 252) $

(23 591) $

(27 901) $

(22 794) $

(97 538) $

Bénéfice brut

8 776 $

9 686 $

6 192 $

11 744 $

6 328 $

33 950 $

Flux de trésorerie tirés de l’exploitation

11 765 $

16 953 $

15 017 $

19 681 $

10 943 $

62 594 $

Acquisitions d’immobilisations

(9 652) $

(9 109) $

(9 133) $

(5 731) $

(5 912) $

(29 885) $

Flux de trésorerie disponible2

2 113 $

7 844 $

5 884 $

13 950 $

5 031 $

32 709 $

Le coût total des ventes pour le premier trimestre 2022 était de 29,3 millions de dollars, soit une augmentation de 6,0 millions de dollars par rapport au trimestre précédent, en raison d’un recours accru à des sous-traitants résultant d’une pénurie de main-d’œuvre, et de coûts de maintenance plus élevés liés à l’équipement mobile souterrain. Le coût décaissé et le CMOT par once d’argent (chacun après les crédits liés aux sous-produits) étaient respectivement de 6,57 $ et 13,15 $, et ont augmenté par rapport au trimestre précédent en raison de la hausse du coût total des ventes et de la baisse de la production.1,2

Mine Casa Berardi – Québec

En milliers de dollars (sauf les coûts par tonne)

T1-2022

T4-2021

T3-2021

T2-2021

T1-2021

EF 2021

CASA BERARDI

 

 

 

 

 

 

Tonnes de minerai traitées – souterrain

161 609

161 355

167 435

178 908

186 919

694 617

Tonnes de minerai traitées – ciel ouvert

224 541

225 662

230 708

195 775

181 484

833 629

Tonnes de minerai traitées – total

386 150

387 017

398 143

374 683

368 403

1 528 246

Tonnes extraites en surface – minerai et résidus

1 586 118

1 507 457

1 483 231

2 033 403

1 991 087

7 015 178

Coût de production total par tonne

117,96 $

108,82 $

86,95 $

99,36 $

99,67 $

98,60 $

Teneur du minerai traité – Or (oz/tonne) – souterrain

0,141

0,165

0,155

0,148

0,147

0,161

Teneur du minerai traité – Or (oz/tonne) – ciel ouvert

0,054

0,072

0,037

0,055

0,048

0,056

Teneur du minerai traité – Or (oz/tonne) – combinaison

0,091

0,110

0,087

0,100

0,120

0,104

Teneur du minerai broyé – Argent (oz/tonne)

0,02

0,02

0,02

0,03

0,04

0,03

Or produit (oz) – souterrain

19 374

22 910

24 170

23 441

27 569

98 090

Or produit (oz) – ciel ouvert

10 866

14 356

5 552

7 892

8 621

36 421

Or produit (oz) – total

30 240

37 266

29 722

31 333

36 190

134 511

Argent produit (oz) – total

7 068

7 967

7 012

7 917

10 675

33 571

Chiffre d’affaires

62 101 $

60 054 $

56 065 $

56 122 $

72 911 $

245 152 $

Coût des ventes total

(62 168) $

(57 069) $

(58 164) $

(54 669) $

(59 927) $

(229 829) $

Bénéfice (perte) brut

(67) $

2 985 $

(2 099) $

1 453 $

12 984 $

15 323 $

Flux de trésorerie tirés de l’exploitation

8 089 $

10 029 $

17 058 $

15 756 $

30 948 $

73 791 $

Exploration

2 635 $

2 124 $

4 382 $

1 739 $

1 281 $

9 526 $

Acquisitions d’immobilisations

(7 808) $

(9 537) $

(11 488) $

(14 745) $

(13 847) $

(49 617) $

Flux de trésorerie disponible2

2 916 $

2 616 $

9 952 $

2 750 $

18 382 $

33 700 $

Casa Berardi a produit 30 240 onces d’or contre 37 266 onces au trimestre précédent. Cela représente une diminution de 19 % en raison de la baisse des teneurs broyées et davantage de matériaux provenant de la fosse 160. L’usine a continué à être performante, fonctionnant en moyenne à 4 291 tonnes par jour (« tpj ») au premier trimestre 2022, contre 4 207 tpj au trimestre précédent, avec une disponibilité supérieure à 90 % dans les deux périodes.

Le coût total des ventes pour le premier trimestre 2022 était de 62,2 millions de dollars, contre 57,1 millions de dollars au trimestre précédent. L’augmentation du coût total des ventes est principalement due aux pressions inflationnistes sur les coûts liés à l’acier, aux réactifs, au carburant pour les équipements mobiles, aux autres consommables, et à l’augmentation des coûts des sous-traitants dans l’ensemble de l’exploitation en raison du manque de disponibilité de la main-d’œuvre. Le coût décaissé et le CMOT par once d’or (chacun après les crédits de sous-produits) ont augmenté de 379 $ par once et de 340 $ par once par rapport au trimestre précédent, pour atteindre respectivement 1 516 $ et 1 810 $, l’augmentation étant causée principalement par la hausse du coût total des ventes. 1,2

EXPLORATION ET PRÉ-EXPLOITATION

Les dépenses d’exploration et de préexploitation ont totalisé 12,8 millions de dollars par rapport au premier trimestre de 2022. Les activités d’exploration se sont principalement concentrées sur les cibles de Casa Berardi, Greens Creek, Nevada Operations et San Sebastian.

Faits saillants de l’exploration

  • Le forage des dix foreuses de Casa Berardi continue d’étendre et d’améliorer les ressources, tandis que le premier forage sonique d’exploration régionale a identifié des vecteurs d’altération et géochimiques pour guider l’exploration vers la minéralisation souterraine.
  • Le forage de Greens Creek s’est poursuivi avec trois foreuses pour améliorer et étendre les ressources dans quatre des neuf zones.
  • Le forage à la cible La Roca de San Sebastian a identifié de nouveaux grands systèmes de filons de carbonate de quartz de jusqu’à 15,75 mètres (51,7 pieds) de largeur réelle.

À Casa Berardi, sept foreuses souterrainnes et trois foreuses de surface se sont concentrés sur la conversion des ressources et le forage d’exploration afin d’améliorer et d’étendre les ressources dans les zones minières West, Principal et East. Le forage dans la mine West a ciblé la bordure Est de la zone 113 pour définir la continuité et étendre la minéralisation vers l’est et a ciblé la zone 118 pour définir et étendre la minéralisation dans les lentilles des zones 14 et 15 en amont et en aval de la zone en plongée et vers l’est. Les faits saillants de ce forage comprennent des intercepts à 0,55 once d’or par tonne sur 7 mètres (23,0 pieds) et 0,43 once d’or par tonne sur 3,7 mètres (12,1 pieds), étendant et améliorant la minéralisation à haute teneur dans la zone 113.

Le forage dans la mine Principal a ciblé la partie inférieure de la zone 123 et les extensions des zones 124 et 134. Dans la zone 123, le forage a confirmé la plongée vers l’est de la minéralisation hébergée dans un horizon de chert et de sulfure massif recoupé par des filons de quartz où des forages supplémentaires sont prévus. Le forage de surface ciblant la zone située entre les zones 124 et 134 s’est concentré sur l’expansion et la connexion de la minéralisation entre ces deux zones, ce qui pourrait avoir un impact positif sur l’exploitation future des fosses à ciel ouvert Principale et 134 proposées. Les faits saillants de ce forage comprennent une teneur de 0,05 once d’or par tonne sur 26,4 mètres (86,6 pieds) et une teneur de 0,08 once d’or par tonne sur 9,57 mètres (31,4 pieds).

Le forage dans la mine Est visait à améliorer et à étendre la minéralisation dans les zones 146 et 148. Les résultats du forage de la zone 146 indiquent que la lentille de zone 146-09 originale s’étend en de multiples lentilles minéralisées empilées caractérisées par des bandes de pyrite et de pyrrhotite dans les roches sédimentaires situées à 90 mètres (300 pieds) au sud de la faille Casa Berardi. Les principaux résultats d’analyse du forage de la zone 146 contiennent 0,18 once d’or par tonne sur 3,5 mètres (11,5 pieds), dont 0,70 once d’argent par tonne sur 0,9 mètre (3,0 pieds).

Le forage sonique à Casa Berardi a commencé en janvier avec un forage destiné à tester trois zones dans les blocs East, Central et West de notre ensemble de propriétés. L’objectif de ce forage est de tester les anomalies historiques de recouvrement des tills aurifères et d’effectuer des carottages dans le substratum rocheux pour des analyses aurifères et lithogéochimiques, en plus de cartographier l’altération. Les résultats obtenus à ce jour indiquent que le forage sonique est un outil très utile pour identifier les vecteurs de la minéralisation sous couverture.

À Greens Creek, trois forages carottés souterrains se sont concentrés sur la conversion des ressources dans les zones de minerai Southwest Bench, West, East et 200 South et sur l’exploration dans les zones East et Gallagher Fault Block. Tous les résultats d’analyse du dernier des programmes de forage 2021 dans les zones de minerai 9A et 200 South ont été reçus, confirmant et élargissant la minéralisation dans les deux zones. Des points saillants du forage dans la zone 9A comprennent 18,3 oz d’argent par tonne, 0,05 once d’or par tonne, 2,8 % de zinc et 1,6 % de plomb sur 6,3 mètres (20,7 pieds), ainsi que 7,4 onces d’argent et 0,02 once d’or par tonne, 6,8 % de zinc et 3,0 % de plomb sur 4,3 mètres (12,6 pieds). Le forage dans la zone 200 South visait à étendre et à améliorer les ressources dans les parties sud de la zone et les points saillants comprennent des intercepts contenant 40,4 onces d’argent par tonne, 0,43 once d’or par tonne, 12,4 % de zinc et 4,7 % de plomb sur 1,7 mètre (5,7 pieds) et 25,1 onces d’argent par tonne, 0,42 once d’or par tonne, 4,2 % de zinc et 2,0 % de plomb sur 3,2 mètres (10,5 pieds).

Dans les exploitations du Nevada, le forage effectué à l’aide de trois appareils de forage à Midas s’est concentré sur le test de la prospectivité de la structure Racer dans le corridor East Graben sur une longueur de 2,7 kilomètres (1,7 mile) avec un espacement des trous de forage d’environ 305 mètres (1 000 pieds) et sur le test de forage initial de la structure Vapor Trail.

À Hollister, le forage d’exploration s’est poursuivi en janvier et février à partir de la deuxième station de forage de la pente Hatter Graben, complétant le trou de forage d’exploration HUC-112. En février, le forage de développement dans la zone d’exploration Hatter Graben a rencontré des venues d’eau importantes qui ont finalement interrompu le développement. En raison de ces venues d’eau, le forage d’exploration a été suspendu pendant que les options de gestion de l’eau sont évaluées. Deux trous de forage d’exploration ont été réalisés pour cibler de multiples zones de filons et de filonnets de quartz à bande étroite au sud de la ressource existante. Les résultats d’analyse récents de ces deux premiers trous de forage montrent de multiples zones de veines étroites avec des intercepts comprenant 0,10 once d’or par tonne et 17,6 onces d’argent par tonne sur 0,18 mètre (0,6 pied) d’épaisseur réelle estimée et 0,10 once d’or par tonne et 3,1 onces d’argent par tonne sur 0,46 mètre (1,5 pied) d’épaisseur réelle estimée.

L’exploration à San Sebastian continue de progresser en testant par forage de multiples cibles dans le district en plus d’étendre notre forage à circulation inverse courte à la verticale (SVRC) dans les zones sous la couche de couverture. Près de la zone de la mine San Sebastian, le forage carotté a ciblé les parties plus profondes des filons anciennement productifs pour trouver une minéralisation polymétallique à dominance d’argent. Les résultats d’analyse récents de cette zone comprennent 4,9 onces d’argent par tonne, 2,0 % de cuivre, 2,5 % de plomb, 5,3 % de zinc sur 0,5 mètre (1,6 pied) du filon West Francine. Le forage à La Roca, interprété comme une zone où tout un système de filons épithermiques est préservé, a découvert plusieurs grandes zones de filons jusqu’à 15,76 mètres (51,7 pieds) d’épaisseur réelle, présentant de l’argent anomal avec des échantillons jusqu’à 10,5 onces d’argent par tonne. Ces premiers résultats de forage aident à définir les orientations des structures de filons ciblées et le forage se concentre maintenant sur la vérification de la profondeur favorable de la minéralisation, qui serait plus profonde que les niveaux actuels testés.

Le tableau A figurant au bas du communiqué présente des faits saillants plus complets sur les analyses de forage.

DIVIDENDES

Actions ordinaires

Le conseil d’administration a déclaré un dividende trimestriel de 0,00625 $ par action ordinaire, sous forme de 0,00375 $ par action pour la composante liée au dividende minimal et de 0,0025 $ par action pour la composante liée à l’argent. Le dividende sur les actions ordinaires est payable le 10 juin 2022 aux actionnaires inscrits au registre au 25 mai 2022. Le prix réalisé pour l’argent a été de 24,68 $ par once au premier trimestre et par conséquent, il a satisfait aux critères permettant de déclarer une composante plus élevée liée à l’argent selon la politique de la société en matière de dividendes liés aux actions ordinaires.

Actions privilégiées

Le conseil d’administration a décidé de déclarer un dividende trimestriel en numéraire de 0,875 $ par action privilégiée, à verser le ou vers le 1er avril 2022 aux actionnaires inscrits au registre au 15 juin 2022.

TÉLÉCONFÉRENCE ET WEBÉMISSION

Une conférence téléphonique et une web-émission sont prévues le mardi 10 mai à 10 h, heure de l’Est, pour discuter de ces résultats. Vous pouvez participer à la téléconférence en composant le numéro sans frais 1 833 350-1380 ou, pour les appels internationaux, le 1 647 689-6934. L’ID à utiliser pour la téléconférence est le 1659347. Nous vous recommandons de composer le numéro et d’entrer l’ID de la téléconférence au moins 10 minutes avant le début afin de pouvoir participer à l’appel, même s’il vous est nécessaire d’attendre en début de processus. Vous pouvez accéder à la webémission en direct et archivée d’Hecla à l’adresse www.hecla-mining.com à la rubrique Investors/Events & Webcasts.

ÉVÉNEMENT VIRTUEL POUR LES INVESTISSEURS

Hecla organise un événement virtuel pour les investisseurs qui aura lieu le 10 mai 2022 de 11 h à 12 h 30, heure de l’Est.

Hecla invite les actionnaires, les investisseurs et les autres parties intéressées à prévoir une rencontre individuelle de 30 minutes (vidéoconférence ou discussion téléphonique) avec un membre de la haute direction pour discuter de nos activités, de notre programme d’exploration ou de nos résultats en matière d’exploration, d’environnement, de responsabilité sociale et de gouvernance. Cliquez sur le lien ci-dessous pour prévoir un appel (vous pouvez aussi copier et coller le lien dans votre navigateur). Vous pourrez choisir un sujet à aborder après qu’on vous ait attribué une place à l’horaire. Si vous n’arrivez pas à réserver un moment pour une discussion, en raison d’une demande élevée ou pour toute autre raison, n’hésitez pas à communiquer avec Anvita M. Patil, vice-présidente, Relations avec les investisseurs et trésorière en écrivant à amishra@hecla-mining.com ou en composant le 208 769-4117.

Adresse URL pour les rencontres individuelles :

À PROPOS DE HECLA

Fondée en 1891, Hecla Mining Company est la plus importante société argentifère aux États-Unis. En plus d’exploiter des mines en Alaska, en Idaho et au Québec (Canada), Hecla détient un certain nombre de propriétés qui en sont à des phases d’exploration et de préexploitation dans des districts d’exploitation aurifère et argentifère de calibre mondial situés en Amérique du Nord.

NOTES

Mesures financières ne correspondant pas aux PCGR

Les mesures financières ne correspondant pas aux PCGR ont pour objectif de fournir des renseignements supplémentaires, et ne sont associées à aucune signification précise en fonction des principes comptables généralement reconnus (PCGR) des États-Unis. On ne devrait ni analyser ces mesures par elles-mêmes ni les utiliser comme substituts des mesures du rendement créées en fonction des PCGR. Les mesures ne correspondant pas aux PCGR utilisées dans le présent communiqué font l’objet d’un rapprochement avec les mesures conformes aux PCGR qui sont les plus similaires à la fin du présent communiqué.

1 Le coût décaissé par once d’or et d’argent, déduction faite des crédits liés aux sous-produits, est une mesure non-PCGR dont le rapprochement au coût total des ventes est présenté à la fin du communiqué. Il s’agit d’une importante statistique sur l’exploitation que la direction emploie pour mesurer le rendement d’exploitation de chacune des mines. Cette mesure est également utilisée pour établir des données de référence en matière de rendement permettant de comparer chacune des mines à celles de nos concurrents. Puisque la société extrait principalement de l’argent, la direction emploie également cette statistique de façon globale en combinant les mines Greens Creek et Lucky Friday en vue de comparer le rendement d’Hecla à celui des autres sociétés argentifères. Nous regroupons les activités au Nevada et de la mine Casa Berardi pour comparer nos résultats à ceux des autres sociétés aurifères. Cette statistique peut également s’avérer utile pour cibler des occasions de réaliser des achats ou des investissements, car elle permet de comparer le rendement financier d’autres mines ayant d’autres caractéristiques sur les plans de la géologie, de la métallurgie et de l’exploitation. La société pourrait de plus utiliser cette mesure pour formuler des objectifs et cibles de rendement dans le cadre de son programme de primes. Le coût décaissé, déduction faite des crédits liés aux sous-produits, par once d’argent n’est pas présenté pour Lucky Friday pour les neuf premiers mois de 2020, car la production a été limitée en raison de la grève et du temps nécessaire pour retrouver les niveaux de production. Les résultats ne sont donc pas comparables à ceux des périodes précédentes et ne sont pas indicatifs des futurs résultats d’exploitation en pleine production.

2 Le coût de maintien opérationnel total (CMOT), déduction faite des crédits liés aux sous-produits, est une mesure non conforme aux PCGR dont le rapprochement avec le coût des ventes et autres coûts de production directs et l’amortissement pour dépréciation et épuisement, la mesure conforme aux PCGR dont la correspondance est la plus proche, est présenté à la fin du présent communiqué. Le CMOT, déduction faite des crédits liés aux sous-produits, comprend le coût total des ventes, les frais de réhabilitation et d’exploration et les réinvestissements de maintien aux sites miniers. Le calcul du CMOT, déduction faite des crédits liés aux sous-produits, comprend également une déduction de l’amortissement pour dépréciation et épuisement.

Les mesures conformes aux PCGR qui sont utilisées à l’heure actuelle dans le secteur minier, comme le coût des produits vendus, ne tiennent pas compte des dépenses engagées pour découvrir de l’or et de l’argent, aménager les sites et maintenir la production. La direction est d’avis que le coût de maintien opérationnel total est une mesure non conforme aux PCGR qui offre des renseignements supplémentaires à la direction, aux investisseurs et aux analystes, ce qui les aide à i) comprendre les éléments économiques de notre exploitation et de notre rendement et à les comparer à ceux d’autres producteurs et à ii) avoir une vision plus transparente en raison de la meilleure définition du coût total associé à la production. Cette statistique peut également s’avérer utile pour cibler des occasions de réaliser des achats ou des investissements, car elle permet de comparer le rendement financier d’autres mines ayant d’autres caractéristiques sur les plans de la géologie, de la métallurgie et de l’exploitation. La société pourrait de plus utiliser cette mesure pour formuler des objectifs et cibles de rendement dans le cadre de son programme de primes.

3 Les flux de trésorerie disponibles, une mesure ne correspondant pas aux PCGR, sont calculés en prenant la trésorerie tirée des activités d’exploitation et en en soustrayant les immobilisations corporelles. La trésorerie issue des activités d’exploitation pour les secteurs d’exploitation Greens Creek, Lucky Friday, Casa Berardi et Nevada exclut les dépenses d’exploration et de préexploitation, car il s’agit de dépenses discrétionnaires qui ne sont pas une composante de la performance d’exploitation des mines.

4 Le BAIIA rajusté est une mesure non conforme aux PCGR et le rapprochement de celle-ci avec le bénéfice net, la mesure conforme aux PCGR dont la correspondance est la plus proche, est présenté à la fin du présent communiqué. Le BAIIA rajusté est une mesure qu’emploie la direction pour évaluer le rendement de l’exploitation de l’entreprise, mais on ne devrait pas la considérer comme une solution de rechange au bénéfice net, ou à la trésorerie tirée des activités d’exploitation, car ces termes sont définis dans les PCGR, et ils ne permettent pas nécessairement d’établir si les flux de trésorerie seront suffisants pour satisfaire aux besoins de trésorerie. La société pourrait de plus utiliser cette mesure pour formuler des objectifs et cibles de rendement dans le cadre de son programme de primes. Le ratio dette nette/BAIIA rajustée est une mesure non conforme aux PCGR dont le rapprochement entre d’une part la dette nette et le BAIIA rajusté, et d’autre part le bénéfice (perte) net et la dette nette, les mesures conformes aux PCGR dont la correspondance est la plus proche, est présenté à la fin du communiqué. Il s’agit d’une mesure importante qui permet à la direction de mesurer l’endettement relatif et la capacité d’assurer le service de la dette par rapport aux pairs. Elle est calculée en soustrayant l’encaisse de l’encours de la dette et en divisant le résultat par le BAIIA rajusté.

Il est possible que les nombres soient arrondis.

Mise en garde pour les investisseurs concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué comprend des énoncés prospectifs au sens où le terme « forward-looking statements » est défini à l’article 27A de la Securities Act of 1933 et ses modifications successives, et à l’article 21E de la Securities Exchange Act of 1934 et ses modifications successives, qui sont assujetties aux règles d’exonération établies par ces lois et d’autres lois applicables dont les lois canadiennes sur les valeurs mobilières. Lorsqu’un énoncé prospectif présente explicitement ou implicitement une prévision ou une opinion concernant des événements ou des résultats futurs, elle exprime cette prévision ou cette opinion en étant convaincue de bonne foi que cette prévision ou cette opinion est raisonnablement fondée. Toutefois, ces énoncés sont assujettis à certains risques, éléments incertains et autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels soient notablement différents des résultats futurs exprimés, projetés ou présumés dans ces énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs portent souvent sur nos activités sur et notre situation et performance financières futures et emploient souvent des mots comme « pourrait », « sera », « devrait », « s’attend à », « a l’intention de », « prévoit », « croit », « estime », « vise », « anticipe » et d’autres termes semblables. Les énoncés prospectifs du présent communiqué peuvent comprendre ce qui suit, de façon non limitative : (i) la mine Lucky Friday pourrait dépasser 1 million d’onces de production trimestrielle d’argent d’ici la fin de l’année 2022; (ii) la demande d’argent devrait augmenter dans le cadre de la transition vers une économie verte, tout comme le rôle d’Hecla dans un avenir d’énergie propre; et (iii) la société pense qu’elle atteindra les objectifs précédemment communiqués sur la production, les ventes, le coût total des ventes, les coûts en espèces, après crédits liés aux sous-produits, les CMOT, après crédits liés aux sous-produits et les flux de trésorerie futurs, ainsi que les dépenses estimées en capital, en exploration et en pré-développement. Les hypothèses et les facteurs importants qui ont servi à élaborer ces énoncés ou ces renseignements de nature prospective partent du principe que les projets de développement et de production de la société se dérouleront comme prévu et ne nécessiteront pas de révision conséquemment aux risques ou aux incertitudes, qu’ils soient connus, inconnus ou imprévus, découlant des activités de la société.

Les attentes ou estimations visant les événements ou résultats futurs se fondent sur certaines hypothèses qui pourraient s’avérer inexactes, ce qui pourrait faire que les résultats réels ne correspondent pas aux énoncés prospectifs. Ces hypothèses comprennent notamment les suivantes : i) il n’y aura aucun changement important en ce qui concerne les conditions géotechniques, métallurgiques et hydrologiques et les autres conditions matérielles; ii) l’obtention des permis et l’aménagement, l’exploitation et l’expansion des projets de la société seront conformes aux prévisions et aux plans d’exploitation actuels; iii) l’évolution des environnements politique et réglementaire dans les pays où la société est présente sera conforme aux prévisions actuelles; iv) les taux de change entre les dollars canadien et américain et le peso mexicain se maintiendront plus ou moins aux niveaux actuels; v) certaines hypothèses de prix concernant l’or, l’argent, le plomb et le zinc; vi) le prix des principales fournitures se maintiendra plus ou moins aux niveaux actuels; vii) l’exactitude de nos estimations actuelles en ce qui concerne les réserves minérales et les ressources minérales; viii) les plans d’aménagement et de production de la société se dérouleront comme prévu, et il ne sera pas nécessaire de les modifier pour tenir compte de certains risques ou éléments incertains connus, inconnus ou imprévus; ix) nos contreparties s’acquitteront de leurs obligations en vertu de nos titres de couverture et de nos contrats d’option de vente; x) nous disposerons de suffisamment de main-d’œuvre formée adéquatement pour accomplir les tâches affectées; xi) la météo et les précipitations (pluie et neige) resteront fidèles aux normales saisonnières, de façon à ne pas avoir d’impact sur nos activités; xii) les relations avec les parties intéressées, y compris les autochtones, demeureront productives; xiii) il sera possible d’en arriver à des ententes financières avec des exploitants tiers d’usines de traitement ayant la capacité nécessaire pour traiter notre minerai; xiv) nous allons maintenir nos droits de captation d’eau; xv) aucun facteur ne viendra réduire notre encaisse disponible; xvi) il n’y aura pas d’augmentation importante de nos exigences actuelles en ce qui a trait à fournir ou à maintenir des cautionnements d’exécution ou de remise en état et aux garanties connexes.

Il existe en outre plus d’importants risques qui, s’ils se concrétisent, pourraient entraîner des écarts entre les énoncés prospectifs et les résultats réels. Voici une liste non limitative de certains de ces risques : i) la volatilité du prix de l’or, de l’argent et des autres métaux; ii) les risques opérationnels; iii) la fluctuation des taux de change; iv) la hausse des coûts de production et des teneurs du minerai, ou des taux de récupération différents de ceux prévus dans les plans d’exploitation; v) les relations avec les collectivités; vi) la résolution des litiges et l’issue des projets ou des oppositions; vii) les risques de litiges, de relations de travail, politiques, réglementaires et environnementaux; viii) les risques et les résultats d’exploration, ce qui comprend le risque que les ressources minérales ne soient pas des réserves minérales, que leur viabilité économique ne soit pas établie et que les ressources minérales ne soient pas converties en réserves minérales avec la poursuite des efforts d’exploration; ix) le risque que les contreparties de nos titres de couverture, ce qui comprend des contrats d’option de vente, ne s’acquittent pas de leurs obligations; x) le risque que nous fassions l’objet d’une importante charge pour perte de valeur pour nos activités au Nevada; xi) le risque que nous ne soyons pas en mesure de respecter les termes de la convention qui nous donne accès à du crédit renouvelable; xii) le risque que nous ne soyons pas en mesure d’obtenir un crédit équivalent à l’échéance de nos billets de premier rang. Pour obtenir une description plus complète de ces risques et des autres facteurs, consultez le formulaire 10-K que la société a déposé le 23 février 2022 auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) pour l’exercice 2021, ainsi que les autres documents déposés par la société auprès de la SEC. La société ne s’engage pas à diffuser des versions mises à jour des énoncés prospectifs, y compris notamment les perspectives, pour tenir compte des événements ou des circonstances ultérieurs à la publication du présent communiqué, ou pour tenir compte de la survenue de tout événement imprévu, sauf dans la mesure où les lois sur les valeurs mobilières applicables l’exigent. Les investisseurs ne doivent pas présumer que l’absence de mise à jour de tout énoncé prospectif diffusé antérieurement constitue une reconduction de cet énoncé. Les investisseurs utilisent les énoncés prospectifs à leurs propres risques.

Mise en garde au sujet des réserves et des ressources à l’intention des investisseurs

Ce communiqué de presse utilise le terme « ressources ». Les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et leur viabilité économique n’a pas encore été démontrée. Veuillez ne pas supposer que l’ensemble ou une partie des ressources minérales mesurées ou indiquées seront un jour converties en réserves minérales. De plus, les ressources minérales inférées comportent une grande part d’incertitude quant à leur existence et quant à la possibilité de les exploiter légalement ou de façon rentable. Une ressource minérale inférée peut ne pas être prise en compte lors de l’évaluation de la viabilité économique d’un projet minier, et peut ne pas être convertie en réserve minérale. Le 31 octobre 2018, la SEC a mis en place de nouvelles règles sur l’information minière (S-K 1300) qui s’alignent davantage sur les pratiques et les normes réglementaires actuelles du secteur et du monde, y compris avec le Règlement canadien 43-101 – Information les projets miniers (NI 43-101) auquel la société se conforme, car elle est également un « émetteur assujetti » en vertu des lois du Canada régissant les valeurs mobilières. Bien que les règles S-K 1300 soit davantage alignées sur le NI 43-101 que les règles de divulgation minière antérieures de la SEC, il y existe certaines différences. La norme NI 43-101 est une règle élaborée par les Autorités canadiennes en valeurs mobilières, qui ont établi des normes pour toute communication publique d’informations scientifiques et techniques concernant des projets miniers par un émetteur. Sauf indication contraire, toutes les estimations de ressources et de réserves contenues dans ce communiqué de presse ont été effectuées conformément au NI 43-101, ainsi qu’au S‑K 1300.

Personne habilitée (PH)

Kurt D. Allen, CPG, VP de l’exploration de Hecla Mining Company et Keith Blair, CPG, géologue en chef de Hecla Limited, qui agissent à titre de personnes habilitées au sens des S-K 1300 et du NI 43-101, ont supervisé la préparation des renseignements scientifiques et techniques concernant les projets miniers de Hecla qui figurent dans ce communiqué. Les résumés des rapports techniques (chacun un « TRS ») pour chacune des propriétés principales de la société sont présentés aux points 96.1, 96.2 et 96.3 du rapport annuel de la société sur le formulaire 10-K pour l’exercice terminé le 31 décembre 2021, et sont disponibles sur le site www.sec.gov. Les renseignements relatifs à la vérification des données, aux relevés et investigations, au programme d’assurance de la qualité et aux mesures de contrôle de la qualité, ainsi qu’un résumé des procédures d’analyse ou d’essai sont présentés dans son TRS et son rapport technique NI 43-101 intitulé « Technical Report for the Greens Creek Mine » du 31 décembre 2018 pour la mine Greens Creek, dans un rapport technique préparé pour Hecla et intitulé « Technical Report on the Lucky Friday Mine Shoshone County, Idaho, USA » du 2 avril 2014 pour la mine Lucky Friday, dans son TRS et son rapport technique intitulé « Technical Report on the Mineral Resource and Mineral Reserve Estimate for the Casa Berardi Mine, Northwestern Quebec, Canada » du 31 décembre 2018 pour la mine Casa Beradi (le « rapport technique de Casa Berardi »), et dans un rapport technique préparé pour Hecla et intitulé « Technical Report for the San Sebastian Ag-Au Property, Durango, Mexico » du 8 septembre 2015. Chaque TRS et ces quatre rapports techniques contiennent également une description des principales hypothèses et méthodes et des principaux paramètres utilisés pour évaluer les réserves et les ressources minérales, ainsi qu’une analyse générale expliquant en quoi certains facteurs connus en matière d’environnement, de permis, de titres ou de commercialisation, certains aspects juridiques, fiscaux ou sociopolitiques, ou d’autres facteurs pertinents pourraient avoir une incidence sur les estimations. Il est possible de trouver de l’information au sujet de la vérification des données, des relevés et investigations, et du programme et des mesures d’assurance qualité ainsi qu’un résumé des procédures d’analyses et essais dans un rapport technique publié par Klondex Mines en date du 31 mars 2018 pour la mine Fire Creek, dans un rapport technique en date du 31 mai 2017 et modifié le 9 août 2017 pour la mine Hollister et dans un rapport technique publié en date du 31 août 2014 et modifié le 2 avril 2015 pour la mine Midas. Des copies de ces rapports techniques sont disponibles sous les profils de Hecla et de Klondex sur SEDAR à l’adresse www.sedar.com. M. Allen et M. Blair ont examiné et vérifié les renseignements concernant les prélèvements de forage, les données collectées de façon numérique, les levés de forage et les déterminations de la gravité spécifique concernant toutes les mines. L’examen comprenait des programmes d’assurance de la qualité et des mesures de contrôle de la qualité, notamment des pratiques de test et d’analyse, des procédures relatives à la chaîne de possession et au stockage d’échantillons, ainsi qu’une prise et une analyse indépendantes d’échantillons. Cet examen a permis de conclure que les renseignements et les procédures étaient conformes aux normes de l’industrie et pouvaient servir aux fins de l’estimation des ressources et des réserves minérales, ainsi qu’à l’aménagement minier.

HECLA MINING COMPANY

État consolidé condensé des résultats d’exploitation

(dollars et actions en milliers, sauf données par action – non audité)

 

 

Trimestre terminé le

 

 

31 mars 2022

 

31 décembre 2021

Ventes de produits

 

186 499 $

 

185 078 $

Coût des ventes et autres coûts de production directs

 

105 772

 

98 962

Amortissement pour dépréciation et épuisement

 

35 298

 

32 875

Coût des ventes total

 

141 070

 

131 837

Bénéfice brut

 

45 429

 

53 241

 

 

 

 

 

Autres dépenses d’exploitation :

 

 

 

 

Frais généraux et administratifs

 

8 294

 

6 585

Exploration et préexploitation

 

12 808

 

12 862

Coûts d’entretien et de maintenance

 

6 205

 

5 998

Provision pour mines fermées et remise en état

 

901

 

2 274

Autres dépenses d’exploitation

 

2 463

 

3 701

 

 

30 671

 

31 420

Bénéfice issu des opérations

 

14 758

 

21 821

Autre produit financier (dépense) :

 

 

 

 

Frais d’intérêt

 

(10 406)

 

(10 461)

Ajustements à la juste valeur, nets

 

5 965

 

(25 141)

Gain (perte) sur les opérations de change, net

 

(2 038)

 

393

Autre produit financier (dépense), net

 

1 505

 

(382)

Total des autres dépenses

 

(4 974)

 

(35 591)

Bénéfice (perte) avant impôts sur les bénéfices et les mines

 

9 784

 

(13 770)

Économie (provision) d’impôts sur les bénéfices et les mines

 

(5 631)

 

25 645

Bénéfice net

 

4 153

 

11 875

Dividende sur actions privilégiées

 

(138)

 

(138)

Bénéfice attribuable aux actionnaires ordinaires

 

4 015 $

 

11 737 $

Résultat de base par actionnaire ordinaire après dividendes sur actions privilégiées

 

0,01 $

 

0,02 $

Résultat dilué par actionnaire ordinaire après dividendes sur actions privilégiées

 

0,01 $

 

0,02 $

Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires en circulation – non dilué

 

538 490

 

538 124

Nombre moyen pondéré d’actions ordinaires en circulation – dilué

 

544 061

 

543 134

HECLA MINING COMPANY

Tableau consolidé résumé des flux de trésorerie

(dollars en milliers – non audité)

 

Trimestre terminé le

 

31 mars 2022

31 décembre 2021

ACTIVITÉS D’EXPLOITATION

 

 

Bénéfice net

4 153 $

11 875 $

Éléments non monétaires inclus dans le bénéfice net :

 

 

Amortissement pour dépréciation et épuisement

35 456

32 851

Provision pour coûts de remise en état et fermeture

1 643

3 693

Impôts reportés

2 234

(30 163)

Rémunération à base d’actions

1 271

1 308

Ajustements à la juste valeur, nets

(2 245)

23 018

Perte (gain) sur les opérations de change

2 280

(694)

Autres charges non monétaires, nettes

483

1 007

Variation de l’actif et du passif :

 

 

Comptes clients

2 779

(1 607)

Stocks

(5 081)

(5 453)

Autre actif à court et à long terme

1 696

(3 328)

Comptes fournisseurs et charges à payer

(13 907)

13 894

Salaires et avantages connexes à payer

6 909

3 099

Dettes fiscales

3 754

3 727

Charges comptabilisées pour la remise en état et la fermeture et autre passif à long terme

(3 516)

128

Trésorerie issue des activités d’exploitation

37 909

53 355

 

 

 

ACTIVITÉS D’INVESTISSEMENT

 

 

Ajouts aux immobilisations corporelles et intérêts miniers

(21 478)

(28 838)

Achat de crédits carbone

(669)

Produit de la vente de placements

2 487

Produit de la cession d’immobilisations corporelles

617

515

Achat de placements

(10 868)

Flux de trésorerie nets utilisés dans les activités d’investissement

(29 242)

(28 992)

 

 

 

ACTIVITÉS DE FINANCEMENT

 

 

Actions rachetées

(1 921)

Dividendes versés aux actionnaires ordinaires et privilégiés

(3 509)

(3 503)

Commissions de montage de prêts

(54)

(8)

Remboursement de dettes et contrats de location-acquisition

(1 695)

(1 687)

Flux de trésorerie nets issus des activités de financement (utilisés dans le cadre des activités de financement)

(7 179)

(5 198)

Incidence des taux de change sur les flux de trésorerie

519

(59)

Augmentation nette de trésorerie, des équivalents de trésorerie et des liquidités soumises à des restrictions et des équivalents de liquidités soumises à des restrictions

2 007

19 106

Trésorerie, équivalents de trésorerie et liquidités soumises à des restrictions et équivalents de trésorerie en début de période

211 063

191 957

Trésorerie, équivalents de trésorerie et liquidités soumises à des restrictions et équivalents de trésorerie en fin de période

213 070 $

211 063 $

HECLA MINING COMPANY

Bilans consolidés condensés

(dollars et actions en milliers – non audité)

 

31 mars 2022

 

31 décembre 2021

ACTIF

 

 

 

Actif à court terme :

 

 

 

Trésorerie et équivalents de trésorerie

212 029 $

 

210 010 $

Comptes clients :

 

 

 

Opérations

33 324

 

36 437

Autres, net

8 586

 

8 149

Stocks

73 090

 

67 765

Autre actif à court terme

16 927

 

19 266

Total de l’actif à court terme

343 956

 

341 627

Placements

29 204

 

10 844

Liquidités et placements soumis à des restrictions

1 041

 

1 053

Immobilisations corporelles et intérêts miniers, nets

2 298 858

 

2 310 810

Actif lié au droit d’utilisation au titre d’un contrat de location simple

12 342

 

12 435

Impôts reportés

45 562

 

45 562

Autre actif à long terme

7 936

 

6 477

Total de l’actif

2 738 899 $

 

2 728 808 $

PASSIF

 

 

 

Passif à court terme :

 

 

 

Comptes fournisseurs et charges à payer

73 786 $

 

68 100 $

Salaires et avantages connexes à payer

34 864

 

28 714

Dettes fiscales

16 128

 

12 306

Pertes financières et d’exploitation

8 535

 

8 098

Charges de remise en état et de fermeture à payer

10 594

 

9 259

Passif lié aux instruments dérivés

38 992

 

19 353

Autre passif à court terme

5 341

 

14 553

Total du passif à court terme

188 240

 

160 383

Pertes financières et d’exploitation

18 385

 

17 726

Dette à long terme

508 852

 

508 095

Passif d’impôt reporté

140 810

 

149 706

Charges de remise en état et de fermeture à payer

103 612

 

103 972

Passif lié aux instruments dérivés

43 402

 

18 528

Autre passif à long terme

7 055

 

9 611

Total du passif

1 010 356

 

968 021

FONDS PROPRES

 

 

 

Actions privilégiées

39

 

39

Actions ordinaires

136 657

 

136 391

Excédent de capital

2 036 417

 

2 034 485

Déficit accumulé

(353 007)

 

(353 651)

Cumul des pertes du résultat étendu

(61 621)

 

(28 456)

Actions autodétenues

(29 942)

 

(28 021)

Total des fonds propres

1 728 543

 

1 760 787

Total du passif et des fonds propres

2 738 899 $

 

2 728 808 $

 

 

 

 

Mesures non conformes aux PCGR

(non audité)

Rapprochement du coût total des ventes (mesures conformes aux PCGR) au coût décaissé, avant déduction des crédits liés aux sous-produits, au coût décaissé, déduction faite des crédits liés aux sous-produits, au coût de maintien opérationnel total, avant déduction des crédits liés aux sous-produits et au coût de maintien total, déduction faite des crédits liés aux sous-produits (mesures non conformes aux PCGR).

Les tableaux ci-dessous présentent des rapprochements entre les mesures conformes aux PCGR qui sont les plus similaires au coût total des ventes et les mesures non conformes aux PCGR que sont i) le coût décaissé, avant déduction des crédits liés aux sous-produits, ii) le coût décaissé, déduction faite des crédits liés aux sous-produits, iii) le CMOT, avant déduction des crédits liés aux sous-produits et iv) le CMOT, déduction faite des crédits liés aux sous-produits pour nos activités à Greens Creek, Lucky Friday, Casa Berardi, Nevada et pour l’ensemble de la société durant les trimestres ayant pris fin le 31 mars 2022 et le 31 décembre 2021.

Le coût décaissé par once, déduction faite des crédits liés aux sous-produits, est une mesure créée par des sociétés d’exploitation de métaux précieux (dont le Silver Institute) à titre de norme commune à des fins de comparaison. Nous ne pouvons toutefois pas garantir que notre façon de déclarer ces mesures non conformes aux PCGR est la même que celle des autres sociétés minières.

Le coût décaissé par once, déduction faite des crédits liés aux sous-produits, est une statistique d’exploitation importante que nous utilisons pour mesurer le rendement opérationnel de chacune de nos mines. Nous utilisons le CMOT par once, déduction faite des crédits liés aux sous-produits, à titre de mesure des flux de trésorerie nets de nos mines, déduction faite des coûts associés à l’exploration, à la préexploitation, à la réhabilitation et aux réinvestissements de maintien. Cette mesure semblable au coût décaissé par once, déduction faite des crédits liés aux sous-produits que nous déclarons, mais elle comprend également les coûts d’exploration sur le site et de réhabilitation et aux réinvestissements de maintien. Les mesures conformes aux PCGR qui sont utilisées à l’heure actuelle dans le secteur minier, comme le coût des produits vendus, ne tiennent pas compte des dépenses engagées pour découvrir de l’or et de l’argent, aménager les sites et maintenir la production. Le coût décaissé par once, déduction faite des crédits liés aux sous-produits et le CMOT par once, déduction faite des crédits liés aux sous-produits, nous permettent de comparer le rendement de nos mines à celui des mines de nos concurrents. Puisque la société extrait principalement de l’argent et de l’or, nous employons également ces statistiques de façon globale. Nous combinons les mines Greens Creek et Lucky Friday en vue de comparer le rendement de Hecla à celui des autres sociétés principalement argentifères. Nous regroupons les mines au Nevada et Casa Berardi à des fins de comparaison aux autres sociétés aurifères. Ces statistiques peuvent également s’avérer utiles pour cibler des occasions de réaliser des achats ou des investissements, car elles permettent de comparer le rendement financier d’autres mines ayant d’autres caractéristiques sur les plans de la géologie, de la métallurgie et de l’exploitation.

Le coût décaissé, avant déduction des crédits liés aux sous-produits et le CMOT, avant déduction des crédits liés aux sous-produits comprennent tous les coûts d’exploitation décaissés directs et indirects se rapportant directement aux activités matérielles de production de métaux, incluant l’extraction, le traitement et les autres coûts de transformation, les frais d’affinage et de commercialisation par des tiers, les frais généraux et administratifs sur place, les redevances et les taxes sur la production minière. Le CMOT, avant déduction des crédits liés aux sous-produits pour chacune des exploitations, comprend également les coûts d’exploration sur le site et de réhabilitation et les réinvestissements de maintien. Le CMOT, avant déduction des crédits liés aux sous-produits, comprend également, pour nos mines d’argent analysées de façon consolidée, les coûts organiques pour la totalité des frais d’administration et d’exploration et les projets liés aux réinvestissements de maintien. Les crédits liés aux sous-produits comprennent les recettes tirées de tous les métaux, exception faite du métal primaire produit par chacun des complexes miniers. Comme l’indiquent les tableaux ci-dessous, les crédits liés aux sous-produits sont un élément essentiel de la structure des coûts de nos mines d’argent, ce qui distingue nos opérations d’extraction d’argent en raison de la nature polymétallique de leurs gisements.

En plus des usages décrits ci-dessus, le coût décaissé par once, déduction faite des crédits liés aux sous-produits et le CMOT par once, déduction faite des crédits liés aux sous-produits offrent à la direction et aux investisseurs, après une détermination du prix moyen, une indication des flux de trésorerie d’exploitation tirés de la production. Nous utilisons également ces mesures pour le suivi comparatif du rendement des opérations minières de période en période du point de vue des flux de trésorerie.

Les sections des activités à Casa Berardi et au Nevada ci-dessous communiquent le coût décaissé par once d’or, déduction faite des crédits liés aux sous-produits et le CMOT par once d’or, déduction faite des crédits liés aux sous-produits, l’or constituant la production primaire. Les crédits liés aux sous-produits comprennent donc les produits de l’extraction d’argent, qui est considéré comme un sous-produit à Casa Berardi et au Nevada. Seuls les coûts et les onces produites associés aux mines produisant le même métal primaire sont combinés pour représenter le coût décaissé par once, déduction faite des crédits liés aux sous-produits et le CMOT par once, déduction faite des crédits liés aux sous-produits. L’or produit à la mine Casa Berardi et à celles du Nevada ne fait donc pas partie des crédits liés aux sous-produits figurant dans le calcul du coût décaissé par once d’argent, déduction faite des crédits liés aux sous-produits et du CMOT par once d’argent, déduction faite des crédits liés aux sous-produits pour nos propriétés argentifères que sont Greens Creek et Lucky Friday. De la même façon, l’argent produit à nos deux autres complexes ne fait pas partie des crédits liés aux sous-produits lors du calcul des mesures de l’or à Casa Berardi.

En milliers (sauf les montants par once)

Trimestre terminé le 31 mars 2022

 

Trimestre terminé le 31 décembre 2021

 

Greens Creek

 

Lucky Friday

 

Siège social

 

Total pour l’argent

 

Greens Creek

 

Lucky Friday

 

Siège social2

 

Total pour l’argent

Coût des ventes total

49 638 $

 

29 264 $

 

 

 

78 902 $

 

49 252 $

 

23 251 $

 

152 $

 

72 655 $

Amortissement pour dépréciation et épuisement

(11 420)

 

(8 032)

 

 

 

(19 452)

 

(6 300)

 

(6 518)

 

(152)

 

(12 970)

Coûts de traitement

9 096

 

3 677

 

 

 

12 773

 

8 655

 

3 636

 

 

12 291

Variation des stocks de produits

6 538

 

(905)

 

 

 

5 633

 

236

 

1 351

 

 

1 587

Remise en état et autres coûts

(850)

 

(361)

 

 

 

(1 211)

 

(1 689)

 

(199)

 

 

(1 888)

Coût décaissé, avant déduction des crédits liés aux sous-produits1

53 002

 

23 643

 

 

76 645

 

50 154

 

21 521

 

 

71 675

Remise en état et autres coûts

705

 

282

 

 

987

 

847

 

264

 

 

1 111

Exploration

165

 

 

716

 

881

 

696

 

 

867

 

1 563

Réinvestissements de maintien

5 956

 

5 562

 

48

 

11 566

 

10 123

 

7 413

 

172

 

17 708

Frais généraux et administratifs

 

 

8 294

 

8 294

 

 

 

6 585

 

6 585

CMOT, avant déduction des crédits liés aux sous-produits1

59 828

 

29 487

 

9 058

 

98 373

 

61 820

 

29 198

 

7 624

 

98 642

Crédits liés aux sous-produits :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Zinc

(28 651)

 

(5 977)

 

 

 

(34 628)

 

(25 643)

 

(5 022)

 

 

 

(30 665)

Or

(18 583)

 

 

 

 

(18 583)

 

(15 712)

 

 

 

 

(15 712)

Plomb

(7 966)

 

(11 836)

 

 

 

(19 802)

 

(7 657)

 

(12 204)

 

 

 

(19 861)

Total des crédits liés aux sous-produits

(55 200)

 

(17 813)

 

 

(73 013)

 

(49 012)

 

(17 226)

 

 

(66 238)

Coûts décaissés, déduction faite des crédits liés aux sous-produits

(2 198) $

 

5 830 $

 

$ —

 

3 632 $

 

1 142 $

 

4 295 $

 

$ —

 

5 437 $

CMOT, déduction faite des crédits liés aux sous-produits

4 628 $

 

11 674 $

 

9 058 $

 

25 360 $

 

12 808 $

 

11 972 $

 

7 624 $

 

32 404 $

Divisé par les onces produites

2 430

 

888

 

 

 

3 318

 

2 262

 

955

 

 

 

3 217

Coût décaissé par once d’argent, avant déduction des crédits liés aux sous-produits

21,82 $

 

26,63 $

 

 

 

23,10 $

 

22,18 $

 

22,54 $

 

 

 

22,28 $

Crédits liés aux sous-produits par once

(22,72)

 

(20,06)

 

 

 

(22,01)

 

(21,68)

 

(18,04)

 

 

 

(20,59)

Coût décaissé par once d’argent, déduction faite des crédits liés aux sous-produits

(0,90) $

 

6,57 $

 

 

 

1,09 $

 

0,50 $

 

4,50 $

 

 

 

1,69 $

CMOT par once d’argent, avant déduction des crédits liés aux sous-produits

24,62 $

 

33,21 $

 

 

 

29,65 $

 

27,34 $

 

30,58 $

 

 

 

30,67 $

Crédits liés aux sous-produits par once

(22,72)

 

(20,06)

 

 

 

(22,01)

 

(21,68)

 

(18,04)

 

 

 

(20,59)

CMOT par once d’argent, déduction faite des crédits liés aux sous-produits

1,90 $

 

13,15 $

 

 

 

7,64 $

 

5,66 $

 

12,54 $

 

 

 

10,08 $

En milliers (sauf les montants par once)

Trimestre terminé le 31 mars 2022

 

Trimestre terminé le 31 décembre 2021

 

Casa Berardi

 

Total pour l’or

 

Casa Berardi

 

Mines au Nevada (3)

 

Total pour l’or

Coût des ventes total

62 168 $

 

62 168 $

 

57 069 $

 

2 113 $

 

59 182 $

Amortissement pour dépréciation et épuisement

(15 846)

 

(15 846)

 

(19 585)

 

(320)

 

(19 905)

Coûts de traitement

458

 

458

 

423

 

 

423

Variation des stocks de produits

(563)

 

(563)

 

4 839

 

(956)

 

3 883

Remise en état et autres coûts

(210)

 

(210)

 

(208)

 

1

 

(207)

Coût décaissé, avant déduction des crédits liés aux sous-produits1

46 007

 

46 007

 

42 538

 

838

 

43 376

Remise en état et autres coûts

210

 

210

 

209

 

327

 

536

Exploration

1 394

 

1 394

 

1 775

 

 

1 775

Réinvestissements de maintien

7 281

 

7 281

 

10 459

 

316

 

10 775

CMOT, avant déduction des crédits liés aux sous-produits1

54 892

 

54 892

 

54 981

 

1 481

 

56 462

Crédits liés aux sous-produits :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Argent

(166)

 

(166)

 

(183)

 

(21)

 

(204)

Total des crédits liés aux sous-produits

(166)

 

(166)

 

(183)

 

(21)

 

(204)

Coûts décaissés, déduction faite des crédits liés aux sous-produits

45 841 $

 

45 841 $

 

42 355 $

 

817 $

 

43 172 $

CMOT, déduction faite des crédits liés aux sous-produits

54 726 $

 

54 726 $

 

54 798 $

 

1 460 $

 

56 258 $

Divisé par les onces d’or produites

30

 

30

 

37

 

 

37

Coût décaissé par once d’or, avant déduction des crédits liés aux sous-produits

1 521 $

 

1 521 $

 

1 142 $

 

1 737 $

 

1 148 $

Crédits liés aux sous-produits par once

(5)

 

(5)

 

(5)

 

(44)

 

(5)

Coût décaissé par once d’or, déduction faite des crédits liés aux sous-produits

1 516 $

 

1 516 $

 

1 137 $

 

1 693 $

 

1 143 $

CMOT par once d’or, avant déduction des crédits liés aux sous-produits

1 815 $

 

1 815 $

 

1 475 $

 

3 073 $

 

1 499 $

Crédits liés aux sous-produits par once

(5)

 

(5)

 

(5)

 

(44)

 

(5)

CMOT par once d’or, déduction faite des crédits liés aux sous-produits

1 810 $

 

1 810 $

 

1 470 $

 

3 029 $

 

1 494 $

En milliers (sauf les montants par once)

Trimestre terminé le 31 mars 2022

 

Trimestre terminé le 31 décembre 2021

 

Total pour l’argent

 

Total pour l’or

 

Total

 

Total pour l’argent

 

Total pour l’or

 

Total

Coût des ventes total

78 902 $

 

62 168 $

 

141 070 $

 

72 655 $

 

59 182 $

 

131 837 $

Amortissement pour dépréciation et épuisement

(19 452)

 

(15 846)

 

(35 298)

 

(12 970)

 

(19 905)

 

(32 875)

Coûts de traitement

12 773

 

458

 

13 231

 

12 291

 

423

 

12 714

Variation des stocks de produits

5 633

 

(563)

 

5 070

 

1 587

 

3 883

 

5 470

Remise en état et autres coûts

(1 211)

 

(210)

 

(1 421)

 

(1 888)

 

(207)

 

(2 095)

Coût décaissé, avant déduction des crédits liés aux sous-produits1

76 645

 

46 007

 

122 652

 

71 675

 

43 376

 

115 051

Remise en état et autres coûts

987

 

210

 

1 197

 

1 111

 

536

 

1 647

Exploration

881

 

1 394

 

2 275

 

1 563

 

1 775

 

3 338

Réinvestissements de maintien

11 566

 

7 281

 

18 847

 

17 708

 

10 775

 

28 483

Frais généraux et administratifs

8 294

 

 

8 294

 

6 585

 

 

6 585

CMOT, avant déduction des crédits liés aux sous-produits1

98 373

 

54 892

 

153 265

 

98 642

 

56 462

 

155 104

Crédits liés aux sous-produits :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Zinc

(34 628)

 

 

(34 628)

 

(30 665)

 

 

(30 665)

Or

(18 583)

 

 

(18 583)

 

(15 712)

 

 

(15 712)

Plomb

(19 802)

 

 

(19 802)

 

(19 861)

 

 

(19 861)

Argent

 

(166)

 

(166)

 

 

 

(204)

 

(204)

Total des crédits liés aux sous-produits

(73 013)

 

(166)

 

(73 179)

 

(66 238)

 

(204)

 

(66 442)

Coûts décaissés, déduction faite des crédits liés aux sous-produits

3 632 $

 

45 841 $

 

49 473 $

 

5 437 $

 

43 172 $

 

48 609 $

CMOT, déduction faite des crédits liés aux sous-produits

25 360 $

 

54 726 $

 

80 086 $

 

32 404 $

 

56 258 $

 

88 662 $

Divisé par les onces produites

3 318

 

30

 

 

 

3 217

 

37

 

 

Coûts décaissés par once, avant déduction des crédits liés aux sous-produits

23,10 $

 

1 521 $

 

 

 

22,28 $

 

1 148 $

 

 

Crédits liés aux sous-produits par once

(22,01)

 

(5)

 

 

 

(20,59)

 

(5)

 

 

Coûts décaissés par once, déduction faite des crédits liés aux sous-produits

1,09 $

 

1 516 $

 

 

 

1,69 $

 

1 143 $

 

 

CMOT par once, avant déduction des crédits liés aux sous-produits

29,65 $

 

1 815 $

 

 

 

30,67 $

 

1 499 $

 

 

Crédits liés aux sous-produits par once

(22,01)

 

(5)

 

 

 

(20,59)

 

(5)

 

 

CMOT par once, déduction faite des crédits liés aux sous-produits

7,64 $

 

1 810 $

 

 

 

10,08 $

 

1 494 $

 

 

(1)

Comprend tous les coûts d’exploitation directs et indirects liés aux activités physiques de production de métaux, y compris l’extraction, le traitement, et autres coûts d’usine, dépenses de raffinage tiers et de marketing, coûts généraux et administratifs non discrétionnaires sur le site, redevances et taxes de production minière, avant déduction des produits d’exploitation de sous-produits générés de tous les métaux autres que le métal primaire produit par chacune des mines. Le CMOT, avant déduction des crédits liés aux sous-produits comprend également les coûts d’exploration sur le site et de réhabilitation et les réinvestissements de maintien.

 

 

(2)

La période de trois mois terminée le 31 décembre 2021 inclut les résultats pour San Sebastian qui était un secteur opérationnel jusqu’en 2021. Le CMOT, avant déduction des crédits liés aux sous-produits, comprend également, pour nos mines d’argent analysées de façon consolidée, les coûts organiques non discrétionnaires pour la totalité des frais d’administration et d’exploration et les réinvestissements de maintien.

 

 

(3)

On a suspendu la production à la mine Hollister au troisième trimestre 2019, à la mine Midas et à l’usine de traitement Aurora à la fin 2019 et à l’usine de traitement Midas et la mine Fire Creek à la mi-2021. Les coûts d’entretien et de maintenance des activités au Nevada totalisant 5,7 millions de dollars pour le premier trimestre de 2022 et 5,4 millions de dollars pour le quatrième trimestre 2021 sont déclarés en tant que rubrique distincte dans nos résultats d’exploitation consolidés et ne figurent pas dans le calcul du coût des ventes et autres coûts de production directs et amortissements pour dépréciation et épuisement et du coût décaissé et du CMOT par once d’or, déduction faite des crédits liés aux sous-produits.

Rapprochement du bénéfice (perte) net et du ratio dette/BAIIA rajusté (mesures conformes aux PCGR) et de la dette nette (mesure non conforme aux PCGR)

Le présent communiqué fait référence à des mesures non conformes aux PCGR : le bénéfice rajusté avant les intérêts, les taxes, la dépréciation et l’amortissement (« BAIIA rajusté ») qui mesure notre rendement opérationnel, et le ratio dette nette/BAIIA rajusté des 12 derniers mois (« BAIIA rajusté DDM »), que sert à évaluer notre capacité d’assurer le service de notre dette. Le BAIIA rajusté se définit comme le bénéfice (perte) net avant les postes suivants : intérêts débiteurs, provision pour impôts sur les bénéfices et les mines (économie d’impôts), dépréciation, amortissement pour épuisement et dépenses d’amortissement, coûts d’acquisition, gains et pertes sur les opérations de change, gains et pertes sur les contrats dérivés, coûts d’entretien et de maintenance, gains et pertes sur les prix provisoires, rémunération à base d’actions, gains et pertes non réalisés sur les placements, provisions pour mines fermées et intérêts et autres produits d’exploitation (dépenses). On calcule la dette nette en prenant la dette totale, qui est composée des soldes de passif de nos billets de premier rang, de nos billets de QI et de nos contrats de location-acquisition et en en déduisant le total de notre trésorerie et équivalents de trésorerie et nos investissements à court terme. La direction est d’avis que lorsqu’ils sont présentés en compagnie de mesures conformes aux PCGR semblables, le BAIIA rajusté et le ratio dette nette/BAIIA rajusté DDM sont utiles aux investisseurs pour évaluer notre rendement opérationnel et notre capacité d’assurer le service de notre dette. Le tableau suivant rapproche le bénéfice (perte) net avec le rapport dette nette/BAIIA rajusté et la dette nette :

En milliers de dollars

T1-2022

 

T4-2021

 

T3-2021

 

T2-2021

 

T1-2021

 

DDM 3/31/2022

 

EF 2021

Bénéfice (perte) net

4 153 $

 

11 875

 

(979)

 

2 748

 

21 451

 

17 797

 

35 095

Plus : Frais d’intérêt

10 406

 

10 461

 

10 469

 

10 271

 

10 744

 

41 607

 

41 945

Plus/(moins) : Provision d’impôts sur les bénéfices et les mines (économie d’impôts)

5 631

 

(25 645)

 

(4 533)

 

(4 134)

 

4 743

 

(28 681)

 

(29 569)

Plus : Amortissement pour dépréciation et épuisement

35 298

 

32 875

 

45 790

 

46 059

 

47 069

 

160 022

 

171 793

Plus/(moins) : Perte (gain) sur les opérations de change

2 038

 

(393)

 

(3 995)

 

1 907

 

2 064

 

(443)

 

(417)

Plus/(moins) : Perte (gain) sur les contrats d’instruments dérivés

201

 

25 840

 

(16 053)

 

13 078

 

(10 962)

 

23 066

 

11 903

Plus : Coûts d’entretien et de maintenance

6 205

 

5 998

 

6 910

 

5 786

 

4 318

 

24 899

 

23 012

Moins : Gains sur les prix provisoires

(968)

 

(5 648)

 

(72)

 

(3 077)

 

(552)

 

(9 765)

 

(9 349)

Plus (moins) : Perte (gain) sur la cession d’immobilisations corporelles et d’intérêts miniers

(8)

 

326

 

(390)

 

143

 

8

 

71

 

87

Plus : Rémunération à base d’actions

1 271

 

1 307

 

1 472

 

2 802

 

500

 

6 852

 

6 081

Plus : Provision pour mines fermées et questions environnementales

1 643

 

3 693

 

8 088

 

1 654

 

4 529

 

15 078

 

17 964

Plus (moins) : Perte (gain) non réalisée sur les placements

(6 100)

 

(2 822)

 

2 861

 

750

 

3 506

 

(5 311)

 

4 295

Rajustements des stocks à la valeur nette de réalisation

 

 

93

 

6 242

 

189

 

6 335

 

6 524

Plus (moins) : Autres

(1 571)

 

382

 

(247)

 

278

 

(997)

 

(1 158)

 

(584)

BAIIA rajusté

58 199 $

 

58 249

 

49 414

 

84 507

 

86 610 $

 

250 369 $

 

278 780 $

Total des dettes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

523 430 $

 

521 483 $

Moins : Trésorerie et équivalents de trésorerie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

212 029 $

 

210 010 $

Dette nette

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

311 401 $

 

311 473 $

Dette nette/BAIIA rajusté DDM (non conforme aux PCGR)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1,2

 

1,1

Rapprochement de la trésorerie tirée des activités d’exploitation, une mesure conforme aux PCGR, et des flux de trésorerie disponibles, une mesure non conforme aux PCGR

Le présent communiqué fait référence à une mesure non conforme aux PCGR, le flux de trésorerie disponible, qui est calculé en prenant la trésorerie tirée des activités d’exploitation et en en soustrayant les immobilisations corporelles et les intérêts miniers. La direction considère que, présentés de pair avec des mesures PCGR comparables, les flux de trésorerie disponibles sont utiles, car cette mesure permet aux investisseurs d’évaluer notre rendement en matière d’exploitation. Le tableau ci-dessous présente un rapprochement des flux de trésorerie disponibles et de la trésorerie tirée des activités d’exploitation.

En millions de dollars

Production

 

 

T2/2020 à T1/2022

 

Trésorerie issue des activités d’exploitation

$

434,0

 

 

Moins : Ajouts aux immobilisations corporelles et intérêts miniers

(201,6)

 

 

 

 

 

Flux de trésorerie disponibles

$

232,4

 

 

Tableau A

Résultats des analyses – T1 2022

Casa Berardi (Québec)

Zone

Trou de forage no

Section du trou de forage

Trou de forage Azm/inclinaison

Échantillon de (pieds)

Échantillon à (pieds)

Largeur réelle (pieds)

Or (oz/tonne)

Profondeur à partir de la surface de la mine (pieds)

Zone 113

CBW-1163

11505

330 à -6

611,1

631,1

19,4

0,31

3279,1

Zone 113

Y compris

330 à -6

611,1

614,7

3,3

0,29

3277,4

Zone 113

Y compris

330 à -6

614,7

618

3

0,51

3278,1

Zone 113

Y compris

330 à -6

627,5

629,1

1,3

1,74

3280,5

Zone 113

CBW-1164

11515

336 à -8

616,6

631,1

12,1

0,43

3293,7

Zone 113

Y compris

336 à -8

627,5

629,1

1,3

3,31

3294,6

Zone 113

CBW-1166

11455

327 à 27

897,7

909,2

7,9

0,05

2861,9

Zone 113

CBW-1167

11515

334 à 16

669,4

690,4

21

0,08

3176,4

Zone 113

Y compris

334 à 16

685,5

690,4

4,9

0,17

3177

Zone 113

CBW-1167

11505

334 à 16

765,9

788,8

23

0,55

3185,2

Zone 113

Y compris

334 à 16

768,5

771,8

3,3

0,37

3184,5

Zone 113

Y compris

334 à 16

774,4

785,6

9,8

0,94

3185,4

Zone 113

CBW-1168

11470

334 à 26

823,6

840,3

15,7

0,01

2952,4

Zone 118

CBP-1040

11910

211 à 6

276,5

285,4

8,2

0,08

2265,5

Zone 118

CBP-1040

11900

211 à 6

342,4

354,2

8,9

0,15

2255,2

Zone 118

CBP-1041

11910

211 à 29

300,1

315,5

14,8

0,14

2158,2

Zone 118

CBP-1041

11910

211 à 29

320,8

326,7

4,9

0,21

2151

Zone 119

CBP-1157

11765

194 à -4

503,8

519,6

14,8

0,01

958,9

Zone 124

CBP-1085

12340

2 à 13

215,5

218,1

2

0,13

682,3

Zone 124

CBP-1086

12345

2 à 32

184

200,4

12,1

0,09

479,1

Zone 124

CBP-1087

12325

350 à -35

280,4

320,8

36,1

0,06

754,1

Zone 124

Y compris

350 à -35

302,4

306,7

3,3

0,15

756,3

Zone 124

CBP-1090

12300

336 à 14

245,7

260,8

15,1

0,02

530,6

Zone 124

CBP-1094

12315

336 à -47

324,7

341,1

10,5

0,02

814,3

Zone 124

CBP-1095

12295

326 à -26

314,9

327,3

8,5

0,01

726,4

Zone 124

CBP-1097

12315

326 à 25

157,4

173,2

14,8

0

514,2

Zone 124

CBP-1097

12300

326 à 25

196,8

209,9

12,1

0,01

499,2

Zone 124

CBF-124-002

12900

12 à -57

452,6

507,1

0

0

402,7

Zone 124

CBF-124-004

12900

13 à -70

511,7

531,4

0

0,02

486,8

Zone 124

CBF-124-004

12900

13 à -70

610,1

654,4

0

0,01

590,8

Zone 124

CBF-124-005

12900

1 à -46

206,6

212,9

31,4

0,08

158,2

Zone 124

CBF-124-007

12775

357,64 à 48,87

441,2

455,9

5,9

0,04

337,2

Zone 124

CBF-124-008

12950

4,88 à 53,48

382,1

390,3

1,7

0,03

331

Zone 124

CBF-124-008

12950

4,88 à 53,48

585,5

603,8

10,2

0,03

475,1

Zone 124

CBF-124-015

12805

359,74 à 49,38

351,6

355,2

1,7

0,13

269,1

Zone 124

CBF-124-017

12850

353 à -54

630,4

738

0

0,05

529,2

Zone 124

CBF-124-017

12850

353 à -54

630,4

742,9

86,6

0,05

531,1

Zone 124

Y compris

353 à -54

649,4

659,3

7,5

0,14

506,9

Zone 124

Y compris

353 à -54

733,1

742,9

7,5

0,13

569,2

Zone 134

CBF-134-079

13475

357,79 à 47,5

347

348,7

0,7

0,13

247,8

Zone 134

CBS-21-043

13259

155 à -52

1022

1067,6

27

0,12

762,7

Zone 134

CBS-21-048

13500

356 à -52

1297,2

1315,3

8,2

0,03

875,2

Zone 134

CBS-21-048

13500

356 à -52

1420,2

1449,8

19,4

0,1

1138,8

Zone 134

Y compris

356 à -52

1425,2

1441,6

10,8

0,14

1138,8

Zone 134

CBS-21-048

13500

356 à -52

1474,4

1489,1

7,9

0,07

1172,8

Zone 134

CBS-21-049

13259

161 à -60

1041,7

1056,2

4,7

0,03

875,2

Zone 134

CBS-22-050

13530

358,71 à 58,96

1173,9

1175,6

0,8

0,11

885,9

Zone 134

CBS-22-050

13530

358,71 à 58,96

1506,8

1513,7

4

0,04

1117

Zone 134

CBS-22-052

13640

358 à 46

1031,6

1034,8

1,6

0,09

741,8

Zone 134

CBS-22-052

13640

358 à 46

1136,5

1144,7

3,9

0,04

819,1

Zone 134

CBS-22-052

13640

358 à 46

1192,9

1194,2

0,7

0,06

857,2

Zone 146

CBE-0311

14700

174 à 28

419,8

432

9,8

0,03

1603,4

Zone 146

CBE-0312

14685

182 à 38

414,3

425,4

8,2

0,2

1541,5

Zone 146

Y compris

182 à 38

414,3

417,5

2

0,36

1543,7

Zone 146

CBE-0319

14660

203 à 2

226,3

236,8

8,9

0,23

1778,7

Zone 146

Y compris

203 à 2

235,2

236

1,3

0,63

1778,4

Zone 146

CBE-0319

14635

203 à 2

424,1

518,9

72,2

0,11

1761,6

Zone 146

Y compris

203 à 2

473,3

476,6

3

0,32

1761,4

Zone 146

Y compris

203 à 2

493

496,3

3

0,28

1759,9

Zone 146

Y compris

203 à 2

496,3

499,5

3

0,36

1234,9

Zone 146

CBE-0326

14590

213 à 8

553,3

571,4

16,4

0,04

1710,6

Zone 146

CBE-0326

14590

213 à 8

593,7

605,2

11,2

0,03

1710,6

Zone 146

Y compris

213 à 8

553,3

555

1,3

0,16

1711,8

Zone 146

CBE-0320

14625

204 à 25

424,4

515,9

82

0,08

1688,8

Zone 146

Y compris

204 à 25

424,4

428,7

3,3

0,15

1698,3

Zone 146

Y compris

204 à 25

453,3

455,9

1,6

0,27

1692,2

Zone 146

Y compris

204 à 25

467,1

471,3

3,6

0,44

1689,1

Zone 146

CBE-0324

14620

204 à -5

473

521,2

42

0,08

1827,1

Zone 146

Y compris

204 à -5

473

477,2

3,9

0,25

1826,6

Zone 146

Y compris

204 à -5

495

500,5

4,9

0,24

1827,1

Zone 146

Y compris

204 à -5

518,9

521,2

2

0,15

1827,7

Zone 146

CBE-0324

14625

204 à -5

206,3

217,5

11,2

0,05

1809,3

Zone 146

CBE-0324

14625

204 à -5

464,1

521,2

57,1

0,07

1825,5

Zone 146

Y compris

204 à -5

473

477,2

4,3

0,25

1825,1

Zone 146

Y compris

204 à -5

495

500,5

5,6

0,24

1825,6

Zone 146

CBE-0330

14635

199 à -15

485,4

508,4

11,5

0,18

1913,8

Zone 146

Y compris

199 à -15

489

492,7

3

0,7

1912,5

Zone 146

Y compris

199 à -15

492,7

495,9

2,6

0,27

1913,3

Zone 146

CBE-0330

14635

199 à -15

526,4

547,1

19,4

0,09

1922,6

Zone 146

Y compris

199 à -15

538,9

542,5

3

0,32

1923,4

Zone 146

CBE-0331

14640

198 à -27

544,5

559,6

14,4

0,1

2022,8

Zone 146

CBE-0334

14690

180 à -37,5

201,7

216,5

13,8

0,05

1921,6

Zone 146

CBE-0336

14690

178 à 49

433

452,6

17,7

0,02

1467,8

Zone 146

CBE-0332

14660

192 à 16

425,1

435,6

8,2

0,11

1905,5

Greens Creek (Alaska)

Zone

Trou de forage no

Trou de forage Azm/inclinaison

Échantillon de (pieds)

Échantillon à (pieds)

Largeur réelle (pieds)

Argent (oz/tonne)

Or (oz/tonne)

Zinc (%)

Plomb (%)

Profondeur à partir du portail de la mine (pieds)

9A

GC5615

243 à 32

159,0

164,5

4,2

20,5

0,09

4,9

2,5

-147

9A

GC5615

243 à 32

168,5

170,5

1,5

85,2

0,48

11,3

4,7

-142

9A

GC5615

243 à 32

189,0

231,0

41,5

7,4

0,02

6,8

3,0

-124

9A

GC5627

243 à 53

123,0

124,0

0,7

9,5

0,01

4,0

1,9

-131

9A

GC5627

243 à 53

132,2

139,5

5,0

14,9

0,04

3,7

2,1

-119

9A

GC5627

243 à 53

142,5

144,5

1,4

27,5

0,01

18,5

9,0

-116

9A

GC5627

243 à 53

252,0

255,5

1,5

46,8

0,04

10,5

4,4

-27

9A

GC5627

243 à 53

270,5

271,5

0,4

8,6

0,01

12,3

3,7

-13

9A

GC5627

243 à 53

275,0

280,0

2,1

21,4

0,03

21,2

4,7

-7

9A

GC5627

243 à 53

370,0

371,0

0,3

30,6

0,02

16,2

8,4

68

9A

GC5629

243 à 70

160,0

162,0

2,0

8,4

0,01

4,3

2,5

-78

9A

GC5634

226,3 à 42,3

145,2

148,5

3,1

14,8

0,12

10,8

3,4

-133

9A

GC5634

226,3 à 42,3

163,0

173,0

9,5

3,8

0,08

9,3

2,4

-118

9A

GC5637

301,3 à 58,2

166,6

171,0

4,2

13,1

0,02

6,0

3,3

-84

9A

GC5638

322,6 à 60,6

116,1

138,0

20,7

18,3

0,05

2,8

1,3

-87

9A

GC5638

322,6 à 60,6

158,0

164,5

6,4

16,0

0,07

1,9

1,0

-111

9A

GC5640

30,3 à 84,8

117,0

122,8

5,8

2,1

0,23

2,9

1,1

-113

9A

GC5640

30,3 à 84,8

128,0

130,9

2,9

8,0

0,49

3,1

1,7

-110

9A

GC5640

30,3 à 84,8

140,4

141,4

1,0

5,6

0,07

3,3

2,5

-102

9A

GC5646

5,7 à -52,4

0,0

1,0

1,0

6,6

0,03

12,6

7,0

-139

9A

GC5646

5,7 à -52,4

21,0

22,0

1,0

12,3

0,08

6,6

3,6

-158

9A

GC5646

5,7 à -52,4

38,9

39,9

0,8

10,8

0,10

10,4

5,7

-171

9A

GC5649

46,7 à 33,1

0,0

6,0

6,0

3,8

0,08

8,9

4,7

-125

9A

GC5649

46,7 à 33,1

163,7

165,7

2,0

6,8

0,02

6,0

3,3

-39

9A

GC5649

46,7 à 33,1

172,9

174,5

1,6

4,9

0,03

7,8

5,6

-35

200 South

GC5626

233 à -73

59,0

63,7

4,6

9,1

0,02

5,3

5,6

-1351

200 South

GC5631

196,8 à -64,7

60,0

62,0

2,0

6,2

0,03

7,6

3,6

-1359

200 South

GC5641

246 à -24,6

61,0

63,5

1,3

7,5

0,02

5,6

2,9

-1318

200 South

GC5641

246 à -24,6

83,5

86,5

1,0

1,4

0,01

15,8

7,4

-1328

200 South

GC5641

246 à -24,6

99,0

101,0

0,4

0,9

0,01

14,1

4,5

-1335

200 South

GC5597

243 à -71

791,0

804,0

12,6

25,0

0,09

0,5

0,2

-2054

200 South

GC5597

243 à -71

818,0

822,0

3,9

33,4

0,27

0,9

0,5

-2073

200 South

GC5642

243,8 à 38,1

166,7

172,1

5,4

15,7

0,18

9,1

3,4

-1661

200 South

GC5642

243,8 à 38,1

207,5

213,7

5,7

4,1

0,08

16,2

3,5

-1638

200 South

GC5642

243,8 à 38,1

222,0

225,0

2,7

5,0

0,12

1,8

0,7

-1630

200 South

GC5643

243,8 à 15

174,1

180,0

5,7

40,4

0,43

12,4

4,7

-1724

200 South

GC5644

243,8 à -3,6

224,8

236,0

10,5

25,1

0,42

4,2

2,0

-1790

San Sebastian (Mexique)

Zone

Trou de forage no

Trou de forage Azm/inclinaison

Échantillon de (pieds)

Échantillon à (pieds)

Largeur réelle (pieds)

Argent (oz/tonne)

Or (oz/tonne)

Cuivre (%)

Plomb (%)

Zinc (%)

Profondeur à partir de la surface (pieds)

FILON FRANCINE

SS-1463-EXT

25 à -60

2290,9

2294,2

1,8

0,8

0

0,6

0,2

0,4

2005,2

FILON WEST FRANCINE

SS-2151-A

25 à -48

2359,4

2359,9

0,4

0,6

0

0,1

1

1

1868,1

FILON WEST FRANCINE

SS-2152

25 à -42

2398,3

2400,7

1,6

4,9

0

2

2,5

5,3

1671,8

FILON MIDDLE

SS-2151-A

25 à -48

3289,8

3290,6

0,7

0,1

0

0

0,5

0,9

2677,5

FILON MIDDLE

SS-2152

25 à -42

3629,9

3641,1

8,2

0,2

0

0,1

0,3

0,5

2633,5

LA ROCA (nouveau filon)

LR-018

140 à -62

2282

2282,9

0,8

6,8

0

0,1

0

0

1906,2

LA ROCA (nouveau filon)

LR-019

140 à -71

2357,3

2366,3

5,4

0,7

0

0

0

0

2244,6

LA ROCA (nouveau filon)

Y compris

2362,2

2362,9

0,4

2,7

0

0

0

0

2245,7

LA ROCA (El Rosario)

LR-019

140 à -71

2565,5

2594,1

17,2

0,2

0

0

0

0

2456,3

LA ROCA (nouveau filon)

LR-020

140 à -60

2044,5

2053,1

6,1

0,1

0

0

0

0

1827,9

LA ROCA (nouveau filon)

LR-020

140 à -60

2062,3

2067

3,3

0,4

0

0

0

0

1841,6

LA ROCA (nouveau filon)

LR-020

140 à -60

2076,2

2090,6

10,2

0,1

0

0

0

0

1857,7

LA ROCA (La Blanca)

LR-020

140 à -60

2113

2186

51,7

0,5

0

0

0

0

1914,9

LA ROCA (La Blanca)

Y compris

2159,8

2165,9

3,9

1,3

0

0

0

0

1911,5

LA ROCA (La Blanca)

Y compris

2164,6

2165,9

0,8

2,9

0

0

0

0

1912,9

LA ROCA (nouveau filon)

LR-020

140 à -60

2383,1

2409,4

18,6

0,1

0

0

0

0

2128,6

LA ROCA (nouveau filon)

LR-020

140 à -60

2545,7

2551

3,8

3,1

0

0

0

0

2260,6

LA ROCA (nouveau filon)

Y compris

2545,7

2546,2

0,3

10,5

0,01

0

0

0

2249,7

LA ROCA (nouveau filon)

Y compris

2547,7

2549,7

1,2

4,3

0

0

0

0

2253,5

Hollister (Nevada)

Zone

Trou de forage no

Trou de forage Azm/Inclinaison

Échantillon de (pieds)

Échantillon à (pieds)

Largeur de forage (pieds)

Largeur réelle est. (pieds)

Or (oz/tonne)

Argent (oz/tonne)

Profondeur à partir de la surface (pieds)

Hatter Graben South

HUC-111

121 à -20

1782,8

1783,5

0,7

0,5

0,03

4,9

-1385

Hatter Graben South

HUC-111

121 à -20

2027,8

2029

1,2

1,1

0,05

1,1

-1364

Hatter Graben South

HUC-111

121 à -20

2302

2302,8

0,8

0,7

0,19

2,7

-1371

Hatter Graben South

HUC-111

121 à -20

2332,7

2335,7

3

2,1

0,09

0,2

-1371

Hatter Graben South

HUC-112

138 à -28

1618,7

1619,8

1,1

0,6

0,1

17,6

-2011

Hatter Graben South

HUC-112

138 à -28

1696,2

1698,8

2,6

1,5

0

2

-2072

Hatter Graben South

HUC-112

138 à -28

1819,6

1820

0,4

0,3

0,01

1,7

-2147

Hatter Graben South

HUC-112

138 à -28

1972,3

1973

0,7

0,5

0,03

1,8

-2235

Hatter Graben South

HUC-112

138 à -28

2089,6

2090,3

0,7

0,6

0,01

1,8

-2456

Hatter Graben South

HUC-112

138 à -28

2389,4

2391

1,6

1,5

0,1

3,1

-2424

 

CT?id=bwnews&sty=20220510006559r1&sid=frzb2&distro=ftp

Business Wire 2022

Toute l’actualit sur HECLA MINING COMPANY

Recommandations des analystes sur HECLA MINING COMPANY

CA 2022 785 M

734 M
Rsultat net 2022 47,9 M

44,8 M
Dette nette 2022 279 M

261 M
PER 2022 61,8x
Rendement 2022 0,81%
Capitalisation 2 663 M
2 663 M
2 490 M
VE / CA 2022 3,75x
VE / CA 2023 3,58x
Nbr Employs 1 650
Flottant 97,0%

Graphique HECLA MINING COMPANY



Dure :


Priode :


IAMGOLD annonce ses resultats du premier trimestre de 2022 et



Hecla Mining Company : Graphique analyse technique Hecla Mining Company | Zone bourse

Tendances analyse technique HECLA MINING COMPANY

Court Terme Moyen Terme Long Terme
Tendances Neutre Baissire Baissire

Evolution du Compte de Rsultat

Vente

1651633735 383 IAMGOLD annonce ses resultats du premier trimestre de 2022 et

Achat

Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d’Analystes 9
Dernier Cours de Clture 4,94 $
Objectif de cours Moyen 6,94 $
Ecart / Objectif Moyen 40,6%

Dirigeants et Administrateurs


We would love to thank the author of this short article for this incredible content

HECLA ANNONCE SES RSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE 2022 | Zone bourse

You can find our social media profiles and other pages that are related to them.https://metfabtech.com/related-pages/