L’tat de New York adopte le premier moratoire amricain sur la ractivation des centrales combustibles fossiles, pour l’extraction des cryptomonnaie

L’Assemble lgislative de l’tat de New York a approuv un projet de loi qui empcherait la ractivation des centrales lectriques combustibles fossiles pour alimenter les oprations d’extraction de cryptomonnaies. Si elle est signe par la gouverneure Kathy Hochul, la loi propose empcherait la dlivrance de nouveaux permis pendant deux ans.

Il s’agit d’un projet de moratoire sur l’extraction de cryptomonnaies, le premier du genre dans le pays, a dclar vendredi le groupe de dfense Earthjustice. Alors que le projet de loi ne couvrirait pas les oprations d’exploitation minire de cryptomonnaies brlant des combustibles fossiles qui ont dj demand un nouveau permis d’air ou un renouvellement, il garantirait que toute installation future ne pourrait pas recevoir de permis d’air pendant deux ans, pendant que le Dpartement d’tat de la conservation de l’environnement mne une tude approfondie sur l’exploitation minire de cryptomonnaies de preuve de travail , a dclar le groupe.

1654405173 317 LEtat de New York adopte le premier moratoire americain sur

Le bitcoin, lune des cryptomonnaies les plus en vue, consomme plus d’nergie lectrique par an que l’Argentine tout entire, dont la majeure partie est gnre par des combustibles fossiles, et la demande ne fait que crotre. Limpact semble se gnraliser, car cela pourrait tre aussi la raison pour laquelle il est difficile dacheter une carte graphique en ce moment. Toutefois, du fait de la rentabilit de l’activit du bitcoin, les mineurs de bitcoins prvoient dacheter des centrales lectriques pour leurs activits.

En fvrier, une vido d’une plateforme minire de bitcoin, range dans un conteneur dans un puits de ptrole texan et alimente par un excs de gaz naturel est devenue virale sur le web, alors que des milliers de personnes ont interpell la socit minire Bitcoin Giga Energy pour ce qu’elles considraient comme une destruction environnementale gratuite. Aujourd’hui, les choses vont encore plus loin, puisque les perspectives du projet de loi semblaient sombres en dbut de semaine, mais il a t adopt par le Snat de l’tat lors d’un vote de 36 27, vendredi matin aprs minuit. Il avait dj t approuv par l’Assemble par un vote de 95 52 en avril.

Malgr les millions de dollars dpenss par l’industrie des cryptomonnaies pour faire pression contre le projet de loi et diffuser des informations errones, la lgislation a t adopte par l’Assemble avec un large soutien , a dclar le mois dernier le bureau du snateur d’tat Kevin dans un communiqu de presse invitant le Snat agir. L’objectif du projet de loi est d’interrompre la pratique sale consistant rallumer des centrales lectriques combustibles fossiles dsaffectes pour l’extraction de cryptomonnaies , indique le communiqu de presse.

Les calculs cryptographiques ncessitent une grande puissance de calcul pour tre rsolus efficacement. Et il y a des centaines de milliers de mineurs qui sont tous en concurrence, seuls ou en groupe, pour rsoudre un bloc de transaction. Une fois qu’un mineur particulier a rsolu le bon problme et donc le bloc de transaction, tous les autres mineurs (nuds) en sont galement informs. Cela leur permet non seulement de passer au bloc suivant, mais aussi de s’assurer qu’il n’y a pas de problme de double dpense dans le rseau.

Du fait de la rentabilit de l’activit du bitcoin, les mineurs de bitcoins prvoient dacheter des centrales lectriques pour leurs activits. Des dizaines de centrales combustibles fossiles pourraient suivre , prviennent les cologistes.

Les dfenseurs de l’environnement considrent les ambitions comme celles de Greenidge, comme un cauchemar en matire d’missions atmosphriques. Et ils craignent que des dizaines d’autres centrales lectriques combustible fossile, qui ont t mises hors service ou qui sont en voie de l’tre, ne suivent l’exemple de Greenidge et ne retrouvent une nouvelle vie en devenant des mineurs de bitcoins ou d’autres types de centres de donnes forte consommation d’nergie.

En adoptant la nouvelle loi de l’tat, la lgislature a dclar juste titre que les centrales lectriques combustibles fossiles ne peuvent pas avoir une seconde vie New York juste pour le bnfice de l’industrie prive, ce qui irait l’encontre des mandats climatiques de l’tat , a dclar Liz Moran, conseillre politique d’Earthjustice New York.

Le projet de loi vise l’exploitation minire par preuve de travail

Le projet de loi stipule que pendant le moratoire de deux ans, l’tat ne peut approuver aucun nouveau permis d’air pour une installation de production d’lectricit qui utilise un combustible base de carbone et qui fournit, en tout ou en partie, de l’nergie lectrique derrire le compteur consomme ou utilise par des oprations de minage de cryptomonnaies qui utilisent des mthodes d’authentification “proof-of-work” pour valider les transactions blockchain .

Le projet de loi stipule en outre que l’tat n’approuvera pas une demande de renouvellement d’un permis existant ou ne dlivrera pas un permis de renouvellement … si la demande de renouvellement vise augmenter ou permettra ou entranera une augmentation de la quantit d’nergie lectrique consomme ou utilise par une opration d’extraction de cryptomonnaies preuve de travail.

Selon une analyse ralise par lAmricain Timothy Swanson, conomiste spcialis dans la gouvernance environnementale, la biodiversit, la gestion de l’eau, ainsi que les droits de proprit intellectuelle et la rglementation des biotechnologies, le bitcoin et dautres cryptomonnaies bass sur l’algorithme Proof of Work sont un cauchemar suivant les critres environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

Introduit l’origine par Cynthia Dwork et Moni Naor en 1993, PoW est labrviation de Proof of Work ou encore preuve de travail. PoW est un algorithme utilis au sein d’un rseau blockchain pour obtenir un consensus distribu et sans confiance. En dautres termes, un systme de consensus distribu et sans confiance signifie quon peut envoyer et/ou recevoir de l’argent de quelqu’un, sans faire confiance des services tiers.

Selon Timothy Swanson, le concept de PoW n’a pas t vritablement utilis jusqu’ ce que Satoshi Nakamoto dcouvre ses puissantes capacits qui ont t mises en uvre dans le rseau du bitcoin. Pour lui, PoW serait probablement l’ide la plus importante derrire le livre blanc Bitcoin, car elle a permis un systme qui ne repose pas sur la confiance ou sur des parties individuelles pour confirmer les transactions au sein du rseau. En effet, avec le bitcoin et un certain nombre d’autres cryptomonnaies, tous les nuds participants (ordinateurs) ont accs au registre (blockchain), n’importe qui peut vrifier directement les informations crites et il n’est pas ncessaire de faire appel une tierce partie.

L’algorithme preuve du travail exige des utilisateurs qu’ils “travaillent” pour obtenir des rcompenses. Ce qui se traduit par des calculs cryptographiques qui doivent tre effectus afin de confirmer une transaction sur le rseau. Essentiellement, les mineurs sont en concurrence les uns avec les autres pour savoir qui va rsoudre le problme en premier. La solution au problme est galement connue sous le nom de “hash”. Chaque fois qu’un mineur parvient valider une transaction avec succs, en rsolvant les bons calculs, il reoit une rcompense sous la forme d’une monnaie cryptographique. La monnaie virtuelle qu’ils reoivent dpend du rseau sur lequel ils rsolvent ces transactions cryptographiques complexes. Par exemple, si un mineur valide une transaction effectue sur le rseau Bitcoin, il recevra une rcompense sous forme de bitcoin.

Le projet de loi exige galement que les agences de l’tat prparent une dclaration d’impact environnemental gnrique sur les oprations minires de cryptomonnaies qui utilisent des mthodes d’authentification de preuve de travail pour valider les transactions blockchain . L’examen porterait sur la quantit d’lectricit utilise par ces oprations, les types de carburant utiliss, l’impact sur les objectifs de rduction des missions de gaz effet de serre, les autres impacts environnementaux et les impacts sur la sant en raison de la rduction de la qualit de l’air et de l’eau dans les communauts proches des oprations minires de cryptocurrency.

Le bitcoin utilise la mthode de preuve de travail, trs nergivore. Le projet Ethereum a l’intention de passer de la preuve de travail la preuve d’enjeu ds le mois d’aot. Comme l’indique un message publi sur le site Web du projet, la mthode de preuve d’enjeu utilise beaucoup moins d’nergie et permet de mettre en uvre de nouvelles solutions de mise l’chelle , mais elle est galement plus complexe que la preuve de travail et le perfectionnement du mcanisme a ncessit des annes de recherche et de dveloppement. Le dfi consiste maintenant mettre en uvre la mthode PoS sur le rseau Ethereum, un processus connu sous le nom de “fusion”.

En utilisant une mthode de division du taux de hachage similaire celle du CBECI (Cambridge Bitcoin Electricity Consumption Index), une borne infrieure et une borne suprieure du matriel minier sont fournies. Bas sur cette mthode, Timothy Swanson, qui est galement professeur d’conomie des ressources l’Institut de hautes tudes internationales et du dveloppement de Genve, montre que les chanes de PoW consument en temps rel des ressources qui sont proportionnelles la valeur de la cryptomonnaie sous-jacente. Les valeurs sur l’image ci-dessous sont actualises toutes les 24 heures sur le site de la CBECI. La capture prsente les valeurs lors de la rdaction de cet article.

1654405173 671 LEtat de New York adopte le premier moratoire americain sur
Demande de puissance du rseau Bitcoin

Il existe de nombreuses faons de valider les transactions en crypto-monnaies, mais aucune n’utilise autant de nos prcieuses ressources nergtiques que le minage de cryptomonnaies par preuve de travail. Nous ne pouvons tout simplement pas laisser le minage proof-of-work entraner un norme pic de consommation d’nergie un moment o les climatologues dclarent collectivement que nous devons rduire nos missions totales de gaz effet de serre de 50 % au cours des huit prochaines annes pour viter les pires impacts du changement climatique. Pour ce faire, nous devrons mettre hors service les centrales lectriques qui utilisent des combustibles fossiles comme source d’nergie. Nous ne pouvons pas nous permettre de permettre la remise en service de ces centrales des fins prives.

Le communiqu de presse prcise galement que la lgislation est spcifique aux centrales lectriques utilisant des combustibles fossiles pour l’extraction de crypto-monnaies et n’affectera en aucun cas l’achat, la vente et le commerce de toute crypto-monnaie, y compris celles authentifies par preuve de travail.

Le vote du Snat est intervenu alors que les dirigeants de la capitale de l’tat ont russi faire basculer certains des snateurs qui taient auparavant indcis , crit CNBC. Hochul devra faire face des pressions pour opposer son veto au projet de loi de la part de groupes industriels tels que la Chambre de commerce numrique, qui se prsente comme la principale association commerciale mondiale reprsentant l’industrie des actifs numriques et de la blockchain.

Source : Le Snat de l’tat de New York

Et vous ?

Les cryptomonnaies sont elles une gigantesque chaine de Ponzi Elles Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Les cryptomonnaies sont elles une gigantesque chaine de Ponzi Elles Le bitcoin et d’autres cryptomonnaies bass sur l’algorithme Proof of Work sont un cauchemar suivant les critres environnementaux, sociaux et de gouvernance, selon Timothy Swanson

Les cryptomonnaies sont elles une gigantesque chaine de Ponzi Elles Les mineurs de bitcoins prvoient d’acheter des centrales lectriques, si le projet est autoris, des dizaines de centrales combustibles fossiles pourraient suivre, prviennent les cologistes

Les cryptomonnaies sont elles une gigantesque chaine de Ponzi Elles 61 % de l’nergie pour le minage du bitcoin proviendraient des combustibles fossiles, l’extraction du bitcoin ralentirait la transition vers des alternatives vertes

Les cryptomonnaies sont elles une gigantesque chaine de Ponzi Elles

We would love to give thanks to the writer of this write-up for this awesome material

L’tat de New York adopte le premier moratoire amricain sur la ractivation des centrales combustibles fossiles, pour l’extraction des cryptomonnaie

Explore our social media profiles as well as other related pageshttps://metfabtech.com/related-pages/