L’UE volue vers un rglement relatif aux cryptomonnaies et attire l’attention avec l’abandon de la terminologie de bannissement de l’algorithme de preuve de travail : adoption tacite du bitcoin ?

Le projet de rglement “Market in Crypto Assets” (MiCA), qui doit encadrer les cryptoactifs en Europe, a fait lobjet dadoption au cours du mois de mars par la Commission des affaires conomiques du Parlement europen. La manuvre ouvre la voie une entre en vigueur du texte d’ici 2024. Le texte attire lattention avec la mise lcart de la terminologie de bannissement de lalgorithme de preuve de travail. Le tableau vient nanmoins avec le revers de la mdaille pour les dfenseurs des cryptomonnaies avec le bitcoin en tte de liste : lUE veut savoir qui paie en anonyme avec des cryptomonnaies en requrant une pice didentit via une loi.

Lamendement qui visait limiter lutilisation de lalgorithme de preuve de travail (PoW) pour les cryptomonnaies avait t cart du vote. La disposition qui aurait pu obliger les mineurs de cryptomonnaies comme le bitcoin se tourner vers des mcanismes plus respectueux de l’environnement dans toute l’Union europenne n’avait donc pas t prise en compte.

Elle suggrait que les cryptoactifs devraient tre soumis des normes minimales de durabilit environnementale en ce qui concerne leur mcanisme de consensus utilis pour valider les transactions, avant d’tre mis, offerts ou admis la ngociation dans l’Union . Nombreux sont ceux qui craignaient que la formulation n’englobe les cryptomonnaies de type Proof-of-Work comme le bitcoin, connu pour son processus de minage forte intensit nergtique. Beaucoup avaient dcri le projet par crainte d’une interdiction gnrale des actifs bass sur la mthode Proof-of-Work pour les entreprises de l’UE, ce qui affecterait les changes de cryptomonnaies, les mineurs et diverses autres entreprises du secteur. Dbut mars, l’eurodput Stefan Berger, membre du groupe du Parti populaire europen de centre-droit, a confirm que la rgle restreignant l’utilisation d’algorithmes de preuve de travail avait t supprime d’un amendement propos pour MiCA.

1655126452 937 LUE evolue vers un reglement relatif aux cryptomonnaies et attire

L’algorithme preuve du travail exige des utilisateurs qu’ils travaillent pour obtenir des rcompenses. Ce qui se traduit par des calculs cryptographiques qui doivent tre effectus afin de confirmer une transaction sur le rseau. Essentiellement, les mineurs sont en concurrence les uns avec les autres pour savoir qui va rsoudre le problme en premier. La solution au problme est galement connue sous le nom de hash . Chaque fois qu’un mineur parvient valider une transaction avec succs, en rsolvant les bons calculs, il reoit une rcompense sous la forme d’une monnaie cryptographique. La monnaie virtuelle qu’ils reoivent dpend du rseau sur lequel ils rsolvent ces transactions cryptographiques complexes. Par exemple, si un mineur valide une transaction effectue sur le rseau Bitcoin, il recevra une rcompense sous forme de bitcoin.

Ces calculs cryptographiques ncessitent une grande puissance de calcul pour tre rsolus efficacement. Et il y a des centaines de milliers de mineurs qui sont tous en concurrence, seuls ou en groupe, pour rsoudre un bloc de transaction. Une fois qu’un mineur particulier a rsolu le bon problme et donc le bloc de transaction, tous les autres mineurs (nuds) en sont galement informs. Cela leur permet non seulement de passer au bloc suivant, mais aussi de s’assurer qu’il n’y a pas de problme de double dpense dans le rseau.

Selon les donnes rvles par Digiconomist, en 2021, Bitcoin tait responsable de 0,54 % de la consommation mondiale d’lectricit. Il a consomm 134 TWh d’nergie, ce qui quivaut la consommation annuelle de l’Argentine. Les estimations moyennes chiffrent 1386 KWh la consommation d’une transaction Bitcoin, ce qui permettrait de fournir de l’nergie un foyer amricain pendant au moins un mois et demi.

Aussi, ces algorithmes ont t critiqus pour tre intensifs en calcul et consommer de grandes quantits d’nergie, ce qui a incit certains lgislateurs proposer des restrictions. Dans le cadre du Green Deal europen, les tats membres tentent de rduire les missions de gaz effet de serre et examinent attentivement les activits telles que l’excution d’algorithmes de preuve de travail.

Mais la consommation d’nergie leve n’est qu’un des problmes : l’empreinte carbone d’une seule transaction Bitcoin est de 658 kg de CO2, ce qui quivaut l’empreinte carbone d’environ 1,5 million de transactions VISA. Les donnes montrent que, climatiquement parlant, les performances du Bitcoin ne sont pas bonnes et que les attentes ne sont pas trs encourageantes face 2022. Il est estim que cette anne le rseau Bitcoin consommera plus de 200 TWh, un chiffre similaire ce qu’ils consomment ensemble les centres de donnes d’Amazon, Facebook et Google.

1655126453 23 LUE evolue vers un reglement relatif aux cryptomonnaies et attire

En parallle, lUE travaille sur projet de loi qui requiert une obligation d’identification pour les transactions en cryptomonnaies, ce, quel que soit leur montant. La Commission europenne avait prcdemment propos de fixer la limite l’quivalent de 1000 . Cest au-del de ce montant que lobligation didentification tait obligatoire.

Une interdiction totale des paiements anonymes n’aurait pas d’effet rducteur sensible sur la criminalit, mais elle priverait des citoyens innocents de leur libert financire. Par exemple, pour collecter des dons, des personnalits de l’opposition comme Alexej Navalny sont de plus en plus dpendantes des dons anonymes en monnaies virtuelles dans le monde entier , indique Patrick Breyer.

Le projet de loi pour sa part voque la ncessit de combattre le blanchiment dargent et le financement du terrorisme. Ainsi, chaque service de change qui refusera de procder lapplication du projet de loi (en cas dadoption) sera banni de lespace europen et mis sur liste noire. Les Binance et autre Novi qui oprent en Europe pourraient donc se retrouver interdits dactivit.

Vers un espace europen totalitaire ?

1655126454 626 LUE evolue vers un reglement relatif aux cryptomonnaies et attire

L’UE envisage en sus dobliger les fournisseurs de services en ligne scanner de faon automatique des contenus suspects dans tous les chats, messages et courriels privs, ce, de manire gnrale et sans distinction. L’objectif : lutter contre les abus sexuels des enfants en ligne. Le projet de loi est controverse si lon sen tient des rsultats des sondages publis par la Commission qui montrent que les populations y voient linstauration dune surveillance de masse. Le texte fera lobjet de prsentation au dbut du mois prochain.

L’Union europenne a franchi un cap dcisif dans sa lutte contre la pdophilie, la pdopornographie et toute autre forme d’abus que peuvent subir les enfants en ligne en approuvant mi-parcours de lanne prcdente la ePrivacy Derogation. Une majorit de membres du Parlement de lUE avait adopt la loi qui permet aux fournisseurs de services de scanner toutes les correspondances prives. La proposition de la Commission en entente de prsentation vient saler laddition : Chatcontrol 1.0 prvoyait que la fouille des chats, messages et courriels privs soit effectue par les fournisseurs de services en ligne de faon volontaire. Chatcontrol 2.0 (le texte en attente de prsentation) les y oblige et sapplique aux communications chiffres.

Les consquences de la possible adoption de ce projet sont :

  • toutes les conversations en ligne et tous les courriels seront automatiquement fouills pour dtecter tout contenu suspect. Rien ne reste confidentiel ou secret. Il ne sera pas ncessaire d’obtenir une ordonnance du tribunal ou d’avoir un soupon initial pour effectuer une recherche dans les messages ;
  • si un algorithme classe le contenu d’un message comme suspect, les photos prives ou intimes pourront tre consultes par le personnel et les sous-traitants de socits internationales et les autorits policires. Ces mmes contenus pourront tre consults par des personnes inconnues ou se retrouver entre les mains dindividus mal intentionns ;
  • les conversations intimes pourront tre lues par le personnel et les sous-traitants de socits internationales et les autorits policires, car les filtres de reconnaissance de texte qui ciblent la “sollicitation d’enfants” signalent souvent tort les conversations intimes ;
  • des tiers pourront tre faussement signals et faire l’objet d’enqutes pour diffusion prsume de matriel d’exploitation sexuelle d’enfants. Les algorithmes de contrle des messages et des chats sont connus pour signaler des photos de vacances tout fait lgales d’enfants sur une plage, par exemple. Selon les autorits de la police fdrale suisse, 86 % de tous les signalements gnrs par des machines s’avrent sans fondement ;
  • lors dun voyage l’tranger, lon peut se retrouver face de gros problmes. Les rapports gnrs par les machines sur les communications pourront tre transmis d’autres pays, comme les tats-Unis, o la confidentialit des donnes demeure trs mal encadre, ce, avec des rsultats incalculables ;
  • ce serait la porte ouverte pour les services de renseignement et les pirates sur les conversations et courriels.

Source : Commission de lUE

Et vous ?

Les cryptomonnaies sont elles une gigantesque chaine de Ponzi Elles Que pensez-vous de cette multiplication de projets de loi qui menacent les liberts individuelles en Europe ? Vers un espace europen totalitaire ?

Voir aussi :

Les cryptomonnaies sont elles une gigantesque chaine de Ponzi Elles Le bitcoin vaut moins que le cot d’extraction, selon JPMorgan, le cot de revient moyen pondr d’un bitcoin tant estim environ 4060 $

Les cryptomonnaies sont elles une gigantesque chaine de Ponzi Elles La cryptomonnaie de Facebook, une opportunit de 19 milliards de dollars de revenus, et une nouvelle affaire autre que la publicit, selon Barclays

Les cryptomonnaies sont elles une gigantesque chaine de Ponzi Elles La majorit du march de bitcoin est une tromperie, 95 % du volume des changes de cette monnaie tant truqu, selon une nouvelle tude

Les cryptomonnaies sont elles une gigantesque chaine de Ponzi Elles Cryptomonnaie : le crash du march laisse des entreprises en faillite dans son sillage, des dveloppeurs tant privs de financement supplmentaire

Les cryptomonnaies sont elles une gigantesque chaine de Ponzi Elles L’tat de New York approuve deux cryptomonnaies lies au dollar : deux nouveaux stablecoins la suite du TrueUSD aux tats-Unis

We wish to give thanks to the author of this write-up for this awesome material

L’UE volue vers un rglement relatif aux cryptomonnaies et attire l’attention avec l’abandon de la terminologie de bannissement de l’algorithme de preuve de travail : adoption tacite du bitcoin ?

Our social media profiles here as well as other pages related to them here.https://metfabtech.com/related-pages/