Comprendre les STO (Security Token Offering) en 3 minutes seulement

Traditionnellement, une levée de fonds prend la forme d’une introduction en bourse appelée IPO (Initial Public Offering). Avec l’avènement de l’environnement crypto est apparu les Initial Coin Offering (ICO). Une innovation qui permet à des startups de lever des fonds sans intermédiation sur la blockchain grâce à la prévente de tokens. Cela a conduit à la folie des années 2017 et 2018 où des centaines de startups ont émergé et se sont financées par ce canal.

Mais une nouvelle forme d’ICO est apparue plus récemment : les STO pour « Security Token Offerings ». De quoi s’agit-il exactement et comment fonctionnent ces STO ?

 

À quoi correspondent les STO ?

Les STO sont des jetons qui sont émis par une startup et enregistrés sur la blockchain pour faire une levée de fonds en cryptomonnaies. Cela permet à ces dernières de financer leur projet digital.

Très concrètement, des investisseurs vont acheter ces tokens ce qui va leur conférer divers droits (droit de vote, dividendes…). On retrouve ici le concept de « tokenisation ». Au même titre que des parts dans une société, l’idée avec les STO est d’acquérir une part du capital d’une société grâce à de la cryptomonnaie.

Il faut préciser qu’il coexiste plusieurs types de tokens à l’occasion d’une STO. Les principaux sont :

  • Les Debt Tokens. Ce sont des tokens assimilables à des obligations d’entreprises lorsqu’elles lèvent des fonds par endettement.
  • Les Equity Tokens. Ce sont des tokens se rapprochant des actions d’une société emisent lors d’une augmentation de capital par exemple.

NB : il ne faut pas confondre les « security tokens » et les « tokenized securities ». Les premiers sont des titres financiers à part entière créés par une startup pour lever des fonds. Dans le second cas, il s’agit de produits financiers tokenisés qui sont déjà existants (comme des œuvres d’art par exemple).

Comment cela fonctionne-t-il ?

Pour mettre en place des STO, il faut se conformer à la procédure d’identification KYC (know your customer). Il faut également se soumettre à une procédure de lutte contre le blanchiment d’argent (Anti-Money Laundering).

Il faut savoir par ailleurs que pour certains projets, il peut y avoir une restriction du nombre d’investisseurs prévue sur une liste blanche.

Comme vous l’aurez compris, les plateformes permettant ces STO sont très réglementées. Parmi les plus célèbres, on peut citer :

  • Harbor.
  • Swarm, connue pour avoir permis la STO du Robinhood Equity Token (RHET).
  • Polymath.

Lire aussi  Comprendre les stablecoins en 3 minutes seulement

NB : Il est possible de consulter des sites internet comme STOscope pour consulter les différentes STO en cours dans la cryptosphère.

 

Quelles sont les différences entre les STO et les ICO (initial coin offering) ?

Dans les deux cas, ils offrent une aide précieuse aux entreprises qui souhaitent lever des fonds et favoriser leur développement. Pour autant, les STO et les ICO ont aussi des différences majeures. Nous retiendrons ici les avantages de chacun.

Pour les ICO :

  • Distribution simple et automatisée des jetons.
  • Pas de barrière à l’entrée pour acheteurs et vendeurs.
  • Participation anonyme possible dans certaines ICO.
  • Processus plus facile à mettre en place, car moins lourd réglementairement que les STO.

Pour les STO :

  • Elles offrent une meilleure sécurité grâce à des offres 100% réglementées.
  • Un STO s’associe à un actif de placement sous-jacent, tel que des actions, des obligations, des fonds ou des fonds de placements immobiliers.
  • Étant ouvertes aux investisseurs institutionnels, elles assurent une plus grande liquidité du marché.
  • Puisque passant par des courtiers et organismes de régulation, il y a moins de manipulation de marché et de spéculation avec les STO.

 

Conclusion : Des ICO plus novatrices et sécurisées

Étant généralement initiées dans une optique de gouvernance réglementaire, les STO sont enregistrées auprès d’organismes gouvernementaux afin de répondre à toutes les exigences légales. Cela nécessite donc de la part de l’entreprise émettrice un important travail de conformité initiale.

En contrepartie, la sécurité émanant de ces STO pourrait à terme, ouvrir le monde de la blockchain à la finance traditionnelle, et aux institutionnels souvent très frileux quand il s’agit de la régulation.

💎 Recevez votre veille Crypto gratuite

La veille crypto « Vite Fait, Bien Fait » : Chaque Venredi à 20 heures pétantes, recevez gratuitement notre veille crypto dans votre boîte email. 100% valeur ajoutée, 0% spam !

🔥 Recevez en Bonus votre Guide Gratuit « Dénichez les futures Pépites » : Apprenez à analyser les cryptos comme un pro, en évitant les Red Flags et les Scams, pour bien démarrer ou poursuivre votre Aventure dans le monde de la crypto-monnaie.

We wish to say thanks to the author of this post for this awesome material

Comprendre les STO (Security Token Offering) en 3 minutes seulement

Our social media profiles here , as well as other pages related to them here.https://metfabtech.com/related-pages/