Le gouvernement US a saisi 311 millions de dollars en bitcoins, qui ont t par la suite drobs par un hacker, frre cadet de l’individu incrimin dans l’affaire impliquant ces 311 millions

Les procureurs ont accus Gary Harmon d’un crime trs inhabituel : le piratage distance d’un appareil informatique que le gouvernement avait dj saisi dans une autre affaire, intente contre son frre an, Larry Harmon et qui contenait une cl d’accs des bitcoins. Alors que les autorits regardaient impuissantes, 713 jetons numriques – alors d’une valeur de prs de 5 millions de dollars – ont t en quelque sorte dtourns du portefeuille matriel qu’ils dtenaient dans un casier preuves.

Des rapports rcents indiquent que plus de 5 millions de dollars de jetons crypto ont t vols d’un priphrique de stockage dtenu par les autorits fdrales (plus prcisment le priphrique contenait la cl d’accs des bitcoins d’une valeur de 5 millions de dollars). Selon des rapports relays par Bloomberg, les autorits fdrales ont acquis ce priphrique (et donc ces jetons) suite aux enqutes criminelles sur Helix Mixer. Les fdraux avaient saisis le priphrique de stockage qui tait suppos contenir la cl d’accs des actifs numriques mal acquis.

C’tait sans compter sur le piratage distance de ce priphrique de stockage qui a conduit au vol de la cl d’accs. La personne accus d’tre derrire ce piratage n’est autre que Gary Harmon. Selon les procureurs, alors que Gary tait dans une baignoire remplie de billets d’un dollar, il s’est pris en photo avec son tlphone portable. Les rapports indiquent que la photo est une preuve suffisante des mfaits d’Harmon.

Les procureurs accusent Harmon d’avoir vol distance des bitcoins stocks dans un appareil informatique qui tait dj sous le contrle du gouvernement, ce qui est, rappelons le, un raccourci dans la mesure o des bitcoins ne peuvent pas tre dtenus sur un priphrique, mais uniquement la cl d’accs ces bitcoins.

Un document judiciaire indique que :

L’accus Gary James Harmon a t inculp pour avoir accd distance et s’tre enfui avec 712,6 BTC des portefeuilles en question, reprsentant des biens saisis en vertu d’un mandat lgal et soumis une confiscation pnale dans le cadre d’une procdure en cours contre Larry Harmon .

1665031763 985 Le gouvernement US a saisi 311 millions de dollars en

D’autres rapports montrent que les fonds vols ont t initialement apports au gouvernement fdral par le frre de Gary, Larry Harmon. Les rapports montrent qu’environ 713 jetons Bitcoin, d’une valeur de plus de 5 millions de dollars au moment du vol, ont t rcupr alors qu’ils taient dtenus dans un casier preuves. Le portefeuille en question tait un portefeuille matriel Trezor 1.

1665031764 54 Le gouvernement US a saisi 311 millions de dollars en

Toute cette affaire a commenc lorsque Larry Harmon, le frre an, a t accus de blanchiment d’argent et d’exploitation d’un mixeur crypto illgal Helix. Ce dernier a t conu principalement pour les services de mixage Bitcoin. Il a permis de nombreux clients d’envoyer des bitcoins tout en dissimulant et en obscurcissant l’origine de la transaction.

Selon les rapports, le mixeur Helix a aid les investisseurs effectuer des transactions sur 354468 Bitcoins, d’une valeur de plus de 311 millions de dollars. Les enquteurs ont russi acqurir le portefeuille Trezor contenant les cls d’accs aux crypto-monnaies.

Cependant, tout en le dtenant, les fonds dans le portefeuille ont t puiss. Selon un document li au tribunal*;

partir du 19 avril 2020 ou vers cette date et jusqu’au 24 avril 2020 ou vers cette date, l’IRS-CI a observ une srie de huit transactions bitcoin des 16 portefeuilles concerns vers de nouveaux portefeuilles bitcoin jusque-l inconnus des forces de l’ordre Les transferts ont totalis environ 712,6003 BTC.*

L’accus Gary Harmon, qui a d’abord vcu une vie modeste mme un moment donn en 2020, recevant des allocations de chmage, a commenc dpenser normment. Il a envoy la plupart des fonds via des mixeurs Bitcoin comme Chipmixer.com et le portefeuille Wassabi. Des agents du gouvernement ont retrac environ 519 BTC via des mixeurs. Gary a dpos d’autres BTC dans la socit de financement BlockFi. La date du procs a t fixe au mois de fvrier.

Le premier “mixeur” de bitcoins sanctionn pour avoir enfreint la lgislation anti-blanchiment d’argent

En octobre 2020, le Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN) du Dpartement du Trsor amricain a annonc la toute premire sanction contre un service de “mixage” de cryptomonnaies. Larry Dean Harmon, le fondateur et l’exploitant des services de mixage de monnaies lectroniques Helix et Coin Ninja, devait alors payer une amende civile de 60 millions de dollars, pour avoir viol la loi sur le secret bancaire (BSA) et ses rglements en exploitant les deux services en tant qu’entreprises de transfert de fonds non enregistres (MSB), selon une publication de lagence.

Harmon tait l’oprateur du service de mixage de bitcoins Helix entre 2014 et 2017, et l’oprateur et le directeur gnral de Coin Ninja de 2017 2020. La sanction civile contre Harmon, qui tait dj accus par le ministre amricain de la Justice au moment de la sanction du FinCEN, reprsentait la premire du genre impose par le rseau de lutte contre les crimes financiers du Trsor contre un mixeur ou “tumbler” de devises virtuelles. Lagence a dfini un tumbler ou mixeur de cryptomonnaies comme une entreprise qui fait payer ses clients des frais pour envoyer des devises virtuelles une adresse dsigne d’une manire conue pour dissimuler la source ou le propritaire de la devise.

Cette mesure d’excution est intervenue sept ans aprs que le FinCEN a publi ses premires directives exigeant des bureaux de change et des administrateurs de devises virtuelles convertibles qu’ils s’enregistrent en tant qu’entreprises de services montaires et qu’ils adoptent des programmes de conformit la lgislation sur le blanchiment d’argent. L’agence a prcis en 2019 que les institutions financires qui sont des mixeurs et des administrateurs de monnaie virtuelle convertible doivent galement se conformer ces exigences.

Harmon tait poursuivi devant la Cour de District des tats-Unis pour le district de Columbia pour conspiration de blanchiment d’instruments montaires et exploitation d’une entreprise de transfert de fonds sans licence en relation avec son exploitation de Helix. Selon le Wall Street Journal, Charles Flood, un avocat du cabinet Flood & Flood reprsentant Harmon dans l’affaire du ministre de la Justice, a dclar que Harmon n’tait pas reprsent par le conseil dans l’affaire FinCEN.

Cependant, Flood a dclar que l’action du FinCEN tait similaire une partie de l’affaire pnale du DOJ, en ce sens qu’elle repose sur une dtermination incorrecte qu’un tumbler de bitcoins tait un “transmetteur d’argent” conformment la loi fdrale pendant la priode sous-jacente l’acte d’accusation , a-t-il crit dans un courriel. Nous sommes impatients d’expliquer tout cela un jury de Washington dans le cadre du procs pnal , a-t-il ajout.

Helix a effectu 356 000 transactions de bitcoins en trois ans en ne respectant pas la BSA en matire d’enregistrement

Harmon, d’Akron, Ohio, aurait exploit Helix comme une entreprise de services financiers non enregistre, selon FinCEN. Faisant des affaires sous le nom de Helix, Harmon aurait accept et transmis des millions de dollars de 2014 2017, selon les mesures d’excution.

Lenqute du FinCEN a rvl que Harmon, faisant affaire sous le nom de Helix et Coin Ninja, oprait en tant qu’changeur de devises virtuelles convertibles en acceptant et en transmettant des millions de dollars par divers moyens. De juin 2014 dcembre 2017, Helix a effectu plus de 1 225 000 transactions pour ses clients et a t associ des adresses de portefeuilles de devises virtuelles qui ont envoy ou reu plus de 311 millions de dollars . L’enqute du FinCEN a identifi au moins 356 000 transactions de bitcoins par le biais de Helix.

L’enqute de FinCEN a galement rvl que Harmon a dlibrment viol les exigences de la BSA en matire d’enregistrement, de programme et de dclaration en ne s’inscrivant pas en tant que MSB, en ne mettant pas en uvre et en ne maintenant pas un programme efficace de lutte contre le blanchiment d’argent et en ne dclarant pas les activits suspectes , a dclar FinCEN lundi dans sa publication.

Harmon a fait la publicit des services des deux bureaux de mixage de bitcoins dans les espaces les plus sombres de l’Internet comme tant des moyens srs et anonymes de payer pour des choses comme la drogue, les armes feu et la pornographie enfantine . Sur la base des enqutes de FinCEN, alors qu’il oprait avec le mixeur de bitcoins Helix, Harmon s’est engag dans des transactions avec des contrefacteurs, des fraudeurs, des trafiquants de stupfiants, ainsi que divers autres criminels.

Le plus grand volume de cryptomonnaies blanchies par le tumbler Helix provenait des marchs illgaux du dark Web, notamment AlphaBay, Dream Mark, Agora Market, Nucleus, et plusieurs autres, daprs lacte daccusation.

FinCEN a galement poursuit Harmon pour blanchiment d’argent

Harmon a galement t poursuivi pour conspiration de blanchiment d’instruments montaires, exploitation d’une entreprise de transfert de fonds sans licence et transmission de fonds sans licence.

Helix aurait blanchi des centaines de millions de dollars de produits illicites des stupfiants et d’autres profits criminels pour les utilisateurs de Darknet dans le monde entier , a dclar en fvrier 2020 Brian A. Benczkowski, procureur gnral adjoint de la division criminelle du ministre de la Justice. Cet acte d’accusation souligne que le fait de chercher dissimuler des transactions en monnaie virtuelle de cette manire est un crime, et que le ministre peut et va s’assurer que ce crime ne paie pas , avait-il ajout.

Harmon aurait galement possd et exploit le moteur de recherche dark Web Grams partir d’avril 2014, selon l’acte d’accusation trois chefs d’accusation. Il s’est galement associ AlphaBay en novembre 2016, qui tait alors le plus grand march du dark web, de dcembre 2014 juillet 2017, date laquelle les forces de l’ordre l’ont ferm.

En ou vers juin 2014, peu avant le lancement de Helix, Harmon a mis en ligne que Helix a t conu pour tre un “tumbler de bitcoins” qui “nettoie” les bitcoins en fournissant aux clients de nouveaux bitcoins “qui n’ont jamais t sur le darknet avant”, peut-on lire dans l’acte d’accusation.

En ou vers novembre 2016, le site AlphaBay a recommand ses clients d’utiliser un service de mixage de bitcoins pour effacer toute trace de [leurs] jetons provenant d’AlphaBay , et a fourni un lien intgr vers le site de Tor pour Grams-Helix.

Source : USA contre Gary Harmon

Et vous ?

Les cryptomonnaies sont elles une gigantesque chaine de Ponzi Elles Quelle lecture faites-vous de la situation ?

We would like to give thanks to the writer of this post for this outstanding material

Le gouvernement US a saisi 311 millions de dollars en bitcoins, qui ont t par la suite drobs par un hacker, frre cadet de l’individu incrimin dans l’affaire impliquant ces 311 millions

Visit our social media profiles along with other pages related to themhttps://metfabtech.com/related-pages/